Tous les kinballeurs rennais ne supportent pas le froid…


Rennes 1 femmes et Rennes 2 femmes

Le premier match de la journée voyait s’affronter Rennes 1, Rennes 2 et Nantes 2. Le match fut bref à cause du niveau hétérogène des équipes. Le début de match fut hésitant pour toutes les équipes. Les rennaises de l’équipe 1ont remporté la première période grâce à leur expérience. Ensuite Rennes 1 a mis la machine en marche et a facilement remporté les périodes suivantes sur le score de 12-8-8. Les rennaises de l’équipe 2 ont été combattives mais ce n’a pas suffit. Plus à l’aise contre une équipe de son niveau: Nantes 2, Rennes 2 a remporté facilement la prolongation pour la 2ème place sur le score de 5 à 2.

Rennes 1 femmes

Note d’équipe : 15 / 20. Elles ont tranquillement géré le match grâce à leur expérience. Ce qui leur a permis de remporter une victoire nette et logique en 3 manches.

Commentaires individuels

  • Gwen Bourdon : bon match, elle a fait parler son expérience. Elle a une bonne vision de jeu et elle est motivée.
  • Morgane Bourdon : elle a encore été très utile en défense. Ça été plus difficile pour elle en attaque. Elle doit chercher à être plus décisive offensivement.
  • Clothilde Pataut : elle progresse au contact de joueuses plus expérimentées. Cependant si elle veut passer un pallier supplémentaire, elle doit réaliser des progrès notamment au niveau des frappes et du placement défensif.
  • Anne-Laure Roger : très bonne en défense, encore plus en attaque. Elle n’est jamais venue à l’entrainement cette année à cause de l’éloignement de son domicile et visiblement ça lui réussit bien. Peut être que la solution pour que tous les joueurs de Kbar progressent, est de supprimer tous les entraînements. Le bureau de l’association y réfléchit sérieusement.
  • Marion Goffoz : débutante, elle est motivée. On voit qu’elle essaye de faire de son mieux. Elle doit continuer son apprentissage.
  • Sophie Mahé : elle est en train de revenir à son niveau d’avant son heureux événement. Ce qui est une bonne nouvelle.

Rennes 2 femmes

Note d’équipe : 12 / 20. Nos débutantes se sont correctement débrouillées en défense à part quelques erreurs de placement. Par contre en attaque la marge de progression est gigantesque, elles ont beaucoup de progrès à faire en termes de puissance et de technique de frappe.

Commentaires individuels

  • Edwige Malherbe : elle est très appliquée, elle progresse match après match. Elle doit se lâcher, se libérer et prendre plus de plaisir quand elle joue.
  • Angélique Lechat : la benjamine de l’équipe a fait un match correct. Pour être meilleure elle doit améliorer son placement en défense et se concentrer d’avantage sur son jeu.
  • Anne-Laure Germain : comme les précédents matches elle a apporté beaucoup en tant que capitaine moins en tant que joueuse. Pour avoir d’avantage d’impact elle doit travailler sa frappe.
  • Mathilde Sourdin : solide en défense. Pour pallier l’absence de certaines de ses coéquipières elle a joué éloignée alors que d’habitude elle est rapprochée. Elle a peu pesé en attaque notamment à cause de son faible gabarit.
  • Nathalie Morel : son niveau est ascendant, elle doit travailler sa frappe et sa défense notamment son placement.

Rennes 1 Hommes

C’était maintenant au tour de nos champions (tous membres de l’équipe de France lors des derniers championnats du monde) de rentrer en piste. Après une première partie de championnat correcte mais sans plus, on attendait beaucoup de notre équipe 1 qui rappelons-le est championne en titre (fait unique dans l’histoire de Kbar). Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont été décevants tant collectivement qu’individuellement.

Les rennais étaient opposés à l’équipe de Ponts-de-Cé 1 et à celle de St-Brieuc. Dés la première période on a senti que nos joueurs n’étaient pas en grande forme. Ils ont fait quelques erreurs inhabituelles (frappe extérieur, …). L’équipe était hésitante et tendue. On a assisté à une victoire légitime des Pont-de-Cé dans la première période. Rennes1 remportait la 2ème période de manière pas forcément méritée. Dans la troisième période nos rennais se sont lâchés et ils ont déroulé leur jeu. Dans la quatrième période tout semblait bien aller, Rennes 1 semblait bien partie pour remporter sa troisième période et donc le match. Mais alors qu’ils maitrisaient le jeu, ils ont accumulé les erreurs et les approximations et ils se sont fait rattraper en fin de période. C’est Ponts-de-Cé qui a gagné la 4ème période. La 5ème était donc décisive. Le match était serré quand soudain un fait de jeu a transformé la physionomie du match. En effet Pont-de-Cé a reçu son deuxième carton jaune du match. Ce qui entraîna un gain de 5 points pour les deux autres équipes et permit aux rennais de remporter la cinquième période sur un score atypique (14-13-9) et donc le match.

Note d’équipe : 10 / 20. Ils ont fait le minimum (remporter le match). Le titre est loin d’être acquis, nos champions vont devoir sérieusement se reprendre en main s’ils veulent être sûrs de conserver leur titre.

Commentaires individuels (une équipe de félins !)

  • Xavier Chailllou  : une grosse panthère feignante. Sur un terrain Xav’ est l’incarnation de la nonchalance. Il a souvent été le seul de son équipe à ne pas courir. Il marche constamment, le problème c’est que son équipe s’est souvent adaptée à sa vitesse. L’inverse aurait été préférable.
  • Thomas Ourmières : un jeune chaton. Malheureusement il a dépensé toute son énergie avant le match (coach de Rennes1 Filles, surexcitation, manque de sommeil, …). Il est rentré sur le terrain en début de match et il n’a pas apporté grand chose notamment en attaque. Il a donc sagement décidé de son plein gré de sortir pour laisser les deux autres éloignés travailler et de faire la sieste sur le banc pour le reste du match comme un vieux matou. Il est un peu comme Samson, sans ses cheveux il ne vaut plus grand-chose. Vivement qu’ils repoussent !
  • François Bonno : un guépard espiègle. Comme le plus rapide des animaux il est svelte, rapide et énergique. Il dégage une grande assurance. Il a été moins dynamique que d’habitude néanmoins il a été le moins décevant des joueurs de son équipe.
  • Thierry Boschat : un vrai lion. Il a tout pris au roi des animaux : sa crinière, sa force et même sa majesté. Dimanche dernier notre lion n’était pas le maître du terrain mais il a été très utile à son équipe.
  • Arnaud Legrand : un vieux tigre. La grande partie de la carrière du capitaine est derrière lui mais il donne encore beaucoup de coups de griffes. Il a profité de son expérience pour se placer judicieusement en défense et marqué de points importants.
  • Jérémy Le Tallec : un lynx malvoyant. Toujours à l’affut, il a eu du mal à voir les choses venir et à bien réagir. En grande difficulté au début du match, il s’est progressivement repris en cours de match. Il a globalement livré une prestation de piètre qualité devant son public.

Rennes 4 Hommes

De mémoire de kin-balleur rennais ça fait longtemps qu’une équipe de Kbaristes (joueurs de kbar) n’avait pas aussi mal joué. Il faut dire que le niveau général de ce match était peu élevé. C’est l’équipe de Nantes 3 qui s’en est le mieux tirée puisqu’elle a remporté le match en trois périodes. Nos joueurs ont multiplié les fautes (manque un contact, extérieur et marché). A certains moments on avait la curieuse impression qu’ils en faisaient exprès. La pauvre coach (Gwen) n’y pouvait rien. Ce match est à oublier.

Note d’équipe : 7.5 / 20 (un point et demi par joueur présent).C’était clairement un jour sans pour nos débutants. Le point positif c’est qu’ils ne peuvent que progresser car il sera extrêmement difficile de faire pire.

Commentaires individuels

  • Sten Héas : discret dans la vie, discret sur le terrain. Il a été transparent.
  • Jean-François Hervé : journée maudite pour lui. Le matin il s’est fait virer de la table de marquage, l’après-midi à l’image de son équipe il n’a pas été bon. Il y a des jours comme ça …
  • Jean Rupin : il a bu la veille et ça s’est vu. L’alcool et la grosse balle font rarement bon ménage ou en tout cas gérer les deux en même temps ça s’apprend.
  • Alexandre Wille : il a une puissance de frappe intéressante. Maintenant il va falloir apprendre à la contrôler et mieux utiliser sa force.
  • Emmanuel Bilheude : il est débutant et ça se voit. Mais bon on ne peut pas lui reprocher trop de chose. L’expérience gommera ses défauts.

les hermines d’or

  • Hermine d’or du meilleur supporteurex aequo Marie-Claude, Nicky et Grand Ju qui se sont déplacés juste pour supporter les équipes rennaises malgré le froid polaire dans la salle. Merci à eux.

les hermines de plomb

  • Hermines de plomb de la coupe de cheveux la plus moche et hermine d’or du sosie de Robert de Niro dans « Taxi driver » : Thomas Ourmières.
  • Hermine de plomb du meilleur éleveur de Pokémons : François Bonno qui a passé une partie de la journée à essayer d’attraper Pikachu, Grodoudou et Dracofeu plutôt que d’encourager ses camarades de club.
  • Hermine de plomb de la personne qui a prononcé le plus de gros mots : ex aequo Nathalie et Clothilde. Quand on connait leurs métiers on se dit que l’éducation est vraiment en crise en France.

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • -2 : la température dans la salle.
  • 21 : la température dans le foyer.
  • 14 : le nombre de points marqués par Rennes 1 Hommes dans sa dernière période. Ce record risque de tenir un certain temps.
  • 1 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 4 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 6 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 7 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 2 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin.
  • 6 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 20 : comme le nombre de rennais qui courent après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Nicky, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Geoffroy, Thomas, Fabrice et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison.
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat.
  • 4 : le nombre de voitures pour ramener les dix derniers joueurs. C’est la trésorière qui va être contente vu les frais de déplacements qu’elle va devoir rembourser.
  • 0 : le nombre de mascotte de KBAR. On cherche toujours.

Rendez-vous à Angers le 12 février pour la suite du championnat.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *