Rennes VB champion de France !!! (encore !)

Cette information est passée un peu inaperçue, tant les joueurs de cette équipe commence à nous y habituer !

L’équipe de Rennes VB est donc championne de France pour la 2ème année consécutive.

Félicitations donc à (de gauche à droite sur la photo):

  • Xavier Chaillou
  • François Bonno
  • Jérémy Le Tallec
  • Thierry Boschat
  • Thomas Ourmières
  • Arnaud Legrand

Ca valait bien la peine de venir à Angers pour ça ….

Avant toute chose, les notes (d’équipe et individuelles), présentes dans cet article, tiennent compte de l’expérience et de l’âge des joueurs. Ce qui est noté c’est ce que le joueur ou l’équipe a fait par rapport à ce dont il ou elle est capable de faire.

Rennes 3 et Rennes 4 Hommes

Les gars de Rennes 3 défiaient Ponts-de-Cé 2 et Couhé. La première période remportée par les Ponts-de-Cé fut équilibrée. Dans la seconde nos rennais ont été minables. Ils n’ont rien fait de correct. Ce qui a permis aux Ponts-de-Cé de facilement remporter une autre période. C’est à ce moment que coach J-C a décidé de pousser son coup de gueule. Ça a fait son effet dans un premier temps. Les rennais commençaient à mieux jouer, on se disait que comme d’habitude la machine s’était mise en route et qu’ils allaient remporter trois périodes d’affilée. Mais malheureusement après avoir mené de quatre points ils ont réussi à perdre la troisième période, à croire qu’ils ont fais exprès. C’est Couhé qui remporta cette période. La quatrième et dernière période du match fut une formalité pour les Ponts-de-Cé. Rennes termina donc troisième de ce match.

Points négatifs : globalement les gars doivent mieux commencer les matchs, être plus régulier, se repositionner mieux et plus vite et surtout avoir envie de gagner.

Point positif : l’équipe a été homogène : ils ont tous été au même niveau, c’est-à-dire mauvais. Ils ont tous donné mais dans le mauvais sens du terme. Ils n’ont pas perdu le match, ils l’ont donné à leurs adversaires. Maintenant les rêves de titre de champion de ligue 2 (ou au moins podium) se sont définitivement envolés. Le président n’est pas content. Il est malade cette semaine, il y a très certainement un lien.

Note d’équipe : 8 / 20. Un très mauvais poisson d’avril.

Commentaires individuels

  • Pierre Marchessou (7): « J’ai fait les bonnes fautes au bon moment » tout est dit. Il a souvent tourné le dos au ballon, ça ne pardonne pas… . Il s’est énervé durant le match, ce qui ne lui ressemble pas. Probablement son plus mauvais match de la saison malgré le soutien de sa maman et de sa soeur.
  • Fabrice Rolland (7): il a l’art de rendre compliqué les choses simples : il fait le tour de la salle pour aller frapper le ballon, il rattrape les ballons qui partent clairement extérieur ou qui descendent. En espérant que l’expérience gommera ses défauts…
  • Nicolas Delevallée (7): il n’a pas apporté grand-chose en attaque, à peine mieux en défense. Il serait peut être meilleur sans ses gants de cycliste et son sempiternel sourire…
  • Julien Landreau (7): il a encore des progrès à faire en rapproché. De plus il ne doit pas oublier de toucher le ballon quand son équipe frappe. Point positif : Il a pris ses responsabilités sur les frappes.
  • Le coach (Jean-Charles Malterre) (9)il a essayé la manière douce puis il s’est un peu énervé, il n’y avait rien à faire, son équipe était dans un jour sans. A signaler qu’il a pris des temps morts mais souvent il oubliait la moitié de ce qu’il avait prévu de dire à ses joueurs.
  • Le coach adjoint (Julien Barbé) (9)il n’a été d’aucune utilité pour éviter le naufrage.

les hermines d’or

  • Hermine d’or de la supportrice : Mathilde qui a fait le déplacement pour encourager les rennais et repérer les faiblesses de ses futures adversaires.

les hermines de plomb

  • Hermine de plomb de la présente : Mathilde chat noir de Rennes 3. A chaque fois qu’elle est là cette équipe perd.
  • Hermine de plomb de l’absent : Ronan qui a loupé sa première journée de championnat depuis 7 ans.

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 1 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 3 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin (mais plus pour longtemps…).
  • 3 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin. Mais les rennaises ont joué un match de plus que leur poursuivante (Nantes 1)).
  • 7 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 17 : comme le nombre de rennais qui courent encore et encore après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Aurélien, et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison (et il reste de moins en moins de match !).
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat. Il ne reste plus que 3 matchs.

Rendez-vous aux Ponts-de-Cé, le 29 avril, pour la suite du championnat. Et ce jour là, les 6 équipes rennaises joueront.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération.

Les équipes rennaises squattent les premières places des classements !

Avant toute chose, les notes (d’équipe et individuelles), présentes dans cet article, tiennent compte de l’expérience et de l’âge des joueurs. Ce qui est noté c’est ce que le joueur ou l’équipe a fait par rapport à ce dont il ou elle est capable de faire.

Rennes 3 et Rennes 4 Hommes

Les 2 équipes rennaises ouvraient la journée. Face à elles, la dernière équipe invaincue en D2, en l’occurence Nantes 4 et ses 2 victoires en autant de match. Rennes 4 démarrait le match tambour battant et remportait les 2 premières périodes. Quant à Rennes 3, cette équipe restait fidèle à elle-même en étant irrégulier dans le jeu, alternant le très bon et très mauvais. D’ailleurs, Rennes 3 gardait ce rythme dans les périodes 3 et 4. Heureusement pour elle, Rennes 4 ne réussisait pas à conclure le match, ne profitant pas des opportunités qui leur étaient données. A l’issue des 4 premières périodes, serrées en score (12/11/11) à chaque fois, Rennes 4 et Nantes 4 avaient 2 périodes chacunes et Rennes 3, un bon zéro pointé. Mais pour ceux qui ont vu les matchs de Rennes 3 depuis le début de saison, ils savent que Rennes 3 ne commencent ses matchs qu’à partir de la 5ème période (car en plus les autres équipes sont pas capables de finir avant !). Ce qui devait donc arriver arriva. Rennes 3 accéléra dans la 5ème période (bien aidé par Rennes 4 et ses 4 fautes consécutives sur les 4 premiers points) qu’elle remporté assez finalement. Tout comme les 6ème et 7ème périodes. En gros ils ont remporté le match en 7 périodes. Félicitations à eux. Quant à Rennes 4, après avoir tutoyé la victoire de près, ils ont tout de même gagné la 2ème place de ce match.
A l’issue de ce match, Rennes 3 en profite pour passer en tête du championnat.

Rennes 3 Hommes

Note d’équipe : 12 / 20. Encore une fois, cette équipe pourrait avoir une meilleure note si ses joueurs se bougeaient le cul dès le départ.

Commentaires individuels

  • Pierre Marchessou (13): Une nouvelle fois, il a pris ses responsabilités. Il a été le meilleur attaquant et sa défense fut correcte. Il mérite son capitanat.
  • Geoffrey Boutard (12) : Toujours sobre dans son jeu. Il ne fait pas dans l’excès, et c’est peut être ce qu’il lui manque pour progresser : un peu de folie merde !
  • Thomas Peignier (11,5): Toujours detérminé quand il faut attaquer, mais cela ne marque pas. Les quintinais peuvent tout de même le remercier, il a du enlever la poussière sur la moitié du terrain.
  • Fabrice Rolland (11): Une défense toujours pas académique, mais qui marche… Une tendance prononcée à faire des pentes descendantes. A corriger d’ici la semaine prochaine.
  • Nicolas Delevallée (11): Toujours trop loin du ballon en rapproché, ce qui fait que beaucoup de ballons passe par dessus lui. Son attaque correcte permet de rééquilibrer son bilan.
  • Franck Bazin (12): Son grand bras lui permet de trouver des angles efficaces en attaque. Dommage qu’il ne tienne pas le coup physiquement, obligé d’aller prendre un café en plein milieu du match…
  • Le coach (Jean-Charles Malterre) (13)Il a surpris beaucoup d’observateurs dans les tribunes en prenant des temps-morts, lui qui n’en prend jamais d’habitude. L’absence de son adjoint l’a peut être perturbé en début de match, mais également sans doute sauvé en fin de match.

Rennes 4 Hommes

Note d’équipe : 12,5 / 20. La victoire se rapproche, mais ce ne sera pas pour cette fois.

Commentaires individuels

  • Sten Héas (13) : La cuite qu’il s’est pris vendredi soir l’a transfiguré. On l’a enfin vu sur le terrain, et on l’a aussi entendu. Son « putain » n’est pas passé inaperçu dans les tribunes, ainsi que dans les oreilles des arbitres.
  • Erik Thomas (11): Celui qui frappe comme une mule aux entraînements devient un gentil agneau en compétition. Peut-être que son premier match de kin-ball hors de Rennes l’a perturbé.
  • Jean Rupin (12) : Il a pleuré quand il su qu’il n’était plus capitaine. Mais Jeannot à de la ressource et à su se ressaisir. C’est lui qui enlvé l’autre moitié de poussière sur le terrain.
  • Alexandre Wille (13) : Les ballons dans la gueule, il connait. Mais faudrait pas trop en abuser quand même.
  • Emmanuel Bilheude (11): Manu ne fait pas de bruit pas sur un terrain. Et bien il a pas d’étincelles non plus sur ce match.
  • Aurélien Wille (12): Voila, on met une bonne note, on est gentil dans les commentaires du match précédent. Résultat, Monsieur prend la grosse tête et se contente du minimum syndical…
  • Jean-François Hervé (12): Il a pleuré pour récupérer son brassard de capitaine. Pour cela, il avait promis de bien débuter le match. Résultat, après 2 bonnes premières périodes, il a disparu de la circulation.
  • Le coach (Gwénaelle Bourdon) (12,5) : A su trouver les mots pour réconforter les joueurs à la fin du match.

Rennes 1 hommes

Le leader invaincu de la D1 affrontait les équipes de Saint-Brieuc et Angers 1. Avant le match, les rennais avaient désigné les angevins comme adversaire le plus dangereux. Mais voilà, les griffons de St-Brieuc se sont qualifiés en D1, et pas forcément grâce à leur savoir acquis au fil des années, surtout car ils en ont le niveau ! En tout cas, les choses ne pouvaient pas plus mal commencer pour les rennais qui au bout de 3 périodes étaient distancés (2 périodes pour les briochins, 1 pour les angevins). Accumulant les erreurs, que ce soit tactique (jeu foiré) ou bien technique (frappes extérieures, manque un contact…), les rennais étaient au fond du trou. On crut au retour à la normale après une 4ème période remportée aisémenent (12/9/9), mais ceci n’était qu’un feu de paille. Ils se remirent à faire ce qu’ils savaient mieux le faire dans la 5ème période, c’est à dire de la merde. Heureusement pour eux, c’est Angers 1 qui a remporté la période, laissant une toute petite chance aux Rennais de pouvoir encore gagner le match. Les rennais étaient tendus, et ils ne retrouvaient pas leur jeu. Heureusement pour eux, la fatigue commençait à se faire sentir chez leurs adversaires qui commirent des fautes grossières, fautes qui donnèrent la 6ème période à Rennes 1. Voilà donc les 3 équipes embarquées dans une 7ème ete dernière période. St-Brieuc et Angers 1 se mettaient au niveau des rennais, c’est-à-dire qu’ils commettaient beaucoup, beaucoup de fautes… Au final, et sans vraiment le mériter plus que cela, c’est bien Rennes 1 qui a gagné, devançant St-Brieuc au final…

Note d’équipe : 9 / 20. Même avec la victoire au bout, ils ne méritent pas la moyenne…

Commentaires et notes individuels (NB : ces notes sont bien sur 20)

  • Arnaud Legrand (8,5) : Par respect pour lui, Il n’y aura pas de commentaire sur le match de ce joueur.
  • Thomas Ourmières (9) : « Le terrain était trop petit… » Cette citation (de Toto), à elle seule, résume le match de ce joueur…
  • François Bonno (8,5) : Le bourrin de l’équipe a encore frappé. Il a écopé d’un carton jaune pour avoir frappé trop fort sur un adversaire avec le ballon. A part ça, il a passé son temps a envoyé le ballon en dehors du terrain.
  • Thierry Boschat (8) : La « Bosh », comme certains l’appellent, ne risquait pas de se claquer, vu la lenteur qu’il mettait à arriver au ballon…
  • Jérémy Le Tallec (9,5) : Le seul a avoir surnagé. Mais bon, en ne frappant jamais, il ne risque pas de faire trop de fautes…
  • Xavier Chaillou (9) : Si son nom n’avait pas été sur la feuille de match, personne n’aurait su qu’il avait joué.
  • Le coach (l’homme invisible) (0)Tout le monde à son mot à dire dans cette équipe. Le problème c’est que personne n’écoute les autres…

Rennes 4 hommes

Rennes 4 finissait la journée des rennais en jouant contre Vannes et Ponts-de-Cé 2. On aurait pu se dire qu’au vu du précédent match, ils auraient eu un rôle à jouer dans ce match, voire même viser la victoire car leurs adversaires n’apparaissaient pas très impressionnants. Mais ce fut tout le contraire, assis sur leurs lauriers, ils ont fait un non match, ni mauvais, et surtout ni bon. Au final, ils s’en sortent tout de même avec la 2ème place, un moindre mal.

Note d’équipe : 11,5 / 20. En retrait par rapport au match précédent.

Commentaires et notes individuels

  • Sten Héas (12,5) : Comme lors du 1er match, il a répondu présent.
  • Erik Thomas (11): Il avait du mal a reprendre son souffle. Son maillot « taille S » trop serré ne devait pas l’aider.
  • Jean Rupin (11) : Bien qu’il y ait déjà eu 3 matchs, il restait un peu de poussière à certains endroits. Il a donc passé son temps allonger à nettoyer le terrain.
  • Alexandre Wille (11,5) : Se prendrait moins de ballon dans la tête s’il passait moins son temps à regarder les filles dans les tribunes…
  • Emmanuel Bilheude (11,5): Manu, Manu, Manu… Qu’est ce qu’on va faire de toi…
  • Sylvain Chausset (11): N’étant pas présent à l’échauffement du matin, il a profité de ce match pour le faire… Mais pendant les échauffements, on fait souvent n’importe quoi…
  • Aurélien Wille (11,5): Plus les matchs passent, moins il est bon… A 24 ans et après un mois de kin-ball, sa carrière serait-elle déjà finie ?
  • Jean-François Hervé (12): En difficulté en défense, on le laisse sur le terrain car on sait qu’il est capable de marquer des points venus d’ailleurs, on appelle ça des points de légende…
  • Le coach (Gwénaelle Bourdon) (11,5) : Ouais bof, on a vu mieux

les hermines d’or

  • Hermine d’or du point de légende : A sa demande, Jeff aura une hermine pour sa frappe à 10km/h qui s’est élevé à 78,30 m de haut. Le ballon a mis tellement de temps a redescendre que le joueur adverse s’est endormis et n’a pas pu récupéré le ballon.
  • Hermine d’or des 1er au classement : Rennes 1 fille, Rennes 1 gars et Rennes 3 gars, respectivement leader en D1 féminine, D1 et D2 masculines. Mais certaines équipes profitent du fait d’avoir jouer beaucoup de matchs…

les hermines de plomb

  • Hermine de plomb du « plus mauvais choix de route » : Xavier, bien aidé par son GPS, qui nous a fait passer par des routes dont on ne soupçonnait même pas l’existence…
  • Hermine de plomb de « je connais vraiment rien en géographie, j’ai pas de mémoire et dès fois je devrais la fermer 😉 » : Angélique pour son voyage retour… J’espère que t’as révisé tes cartes de France depuis !

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 1 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 3 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 3 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin. Mais les rennaises ont joué un match de plus que leur poursuivante (Nantes 1)).
  • 7 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 17 : comme le nombre de rennais qui courent encore et encore après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Aurélien, et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison (et il reste de moins en moins de match !).
  • 16 : comme le nombre de rennais qui pourraient courir après leur première victoire si Julien était venu à la journée !
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat. Il ne reste plus que 3 matchs.
  • 77 : l’âge de la seule fille, femme plutôt, qui a tapé dans l’oeil de Xavier dans la journée. Son coup de klaxon n’aura pas suffit à réveiller l’esprit cougar de cette femme.

Rendez-vous à Angers, le 1er avril, pour la suite du championnat. Et ce jour là, Seule l’équipe de Rennes 3 jouera.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération.

Les équipes de Rennes 1 portent bien leur nom !

Avant toute chose, les notes (d’équipe et individuelles), présentes dans cet article, tiennent compte de l’expérience et de l’âge des joueurs. Ce qui est noté c’est ce que le joueur ou l’équipe a fait par rapport à ce dont il ou elle est capable de faire.

Rennes 2 femmes

Le premier match de la journée était l’occasion pour Rennes 2 filles de remporter leur première période dans le championnat. Face à elle, les équipes de Angers 2 et Nantes 2.
Après un bon début de première période où les 3 équipes faisaient jeu égal, les angevines ont accéléré et remporté la période.
Dans la 2ème, le second carré rennais faisait jeu égal avec les angevines. Pour l’une des premières fois de la saison, elles ont entrevu le gain d’une période. Mais une faute d’appellation mal venue, alors que la défense tenait le coup, a offert la période aux angevines.
La 3ème période fut une formalité pour les angevines qui remportèrent donc le match en 3 périodes sèches. Les rennaises n’ont absolument pas existé lors de cette période.
Comme lors de leur dernier match, les rennaises affrontaient Nantes 2 dans une période en 5 points pour déterminer le 2ème de ce match. Et cette mini période fut longue et tendue. Mais au final, malgré un jeu pas très flamboyant, les rennaises se sont imposées 5-4.

Note d’équipe : 11,5 / 20. On retiendra surtout la 2ème place…

Commentaires et notes individuels

  • Anne-Laure Germain (11): La capitaine revient du Népal. Visiblement, elle n’est pas encore redescendue des nuages…
  • Emilie Jardin (12): Une défense efficace mais vas falloir apprendre à frapper autrement que tout droit face à elle.
  • Angélique Lechat (10): Son plus mauvais match de la saison. Va falloir se remettre en question et réagir lors du prochain match.
  • Edwige Malherbe (11,5): Elle est présente sur toutes les balles en défense. Maintenant, comme dirait Aimé Jacquet, vas falloir muscler son jeu pour avoir une bonne frappe de balle puissante !
  • Nathalie Morel (13): Elle sait qu’il ne lui reste plus beaucoup de match à jouer cette saison, donc elle se donne à fond. De mieux en mieux en rapproché, et ses dunks sont toujours décisifs en fin de match.
  • Marie-Claude Nerambourg (12): Sérieuse en défense, en progrès en attaque. Elle s’est même permis de faire une glissade…
  • Angélina Rameau (11,5): Son expérience lui sert beaucoup, ainsi qu’à l’équipe. Par contre, elle ausi devrait écouter Aimé Jacquet…
  • Mathilde Sourdin (11): Elle est bien meilleure à l’entraînement, et elle le sait. Sa double compétence rapprochée/éloignée est tout de même un plus pour l’équipe.
  • Le coach (Ronan Langlo) (11): Il a la moyenne car il a trouvé les bonnes joueuses pour la prolongation 2ème place…

Rennes 1 femmes

C’était le match le plus attendu de la saison : Rennes 1 – Quintin – Nantes 1. Les 3 meilleures équipes de France s’affrontent ensemble pour la première fois de la saison. Les rennaises se sont déjà frottées une fois contre chaque équipe, avec à la clé 2 défaites. Si elles veulent encore croire au titre à l’issue du match, seule la victoire pourra le permettre.

Et pourtant le match commence mal. Une entame de match catastrophique, comme elles en ont pris l’habitude depuis quelques temps, et c’est Nantes 1 qui s’envole vers une victoire assez facile dans la première période. Vexées par cette entame désastreuse, les rennaises serrent les dents et bloquent tous les ballons. Les soeurs Bourdon ne laissent plus passées les ballons en rapproché, et les éloignées finissent le travail ensuite. Les 2 périodes suivantes sont remportées par les rennaises qui prennent la tête dans ce match.

Les quintinaises et les nantaises se rebiffent, mettant sous pression nos rennaises qui commettent plus de fautes dans la 4ème période. La période est perdue, mais pas pour tout le monde, les nantaises la remportant.

La 5ème période sera-t-elle la dernière ? Les rennaises et les nantaises l’espèrent, les quintinaises aimeraient bien faire durer le plaisir. Les 3 équipes jouent à leur meilleur niveau. Les écarts ne se creusent pas. Les points sont de plus en plus bataillés. Malheureusement pour les quintinaises, cette période était bien les dernières. Heureusement pour les rennaises, c’est bien elles qui remportaient la période, et le match qui va avec !

Cette victoire permet à Rennes 1 de conserver la 1ère place au championnat, toujours avec un match de plus que Nantes 1 et Quintin. Pour conquérir le titre, il faudra gagner tous les matchs restant, et espérer un faux-pas des équipes adverses.

Note d’équipe : 16 / 20. Ils ont remporté le « big match » du championnat. En 3-0-0, c’était le 20/20 assuré.

Commentaires et notes individuels

  • Gwen Bourdon (17) : Une nouvelle fois, elle a délaissé son poste d’éloigné pour aller aider sa soeur en rapproché. Résultat, on a l’impression qu’elle a toujours joué à ce poste ! Un très bon match donc !
  • Morgane Bourdon (14) : Elle était en bien meilleure forme que lors du dernier match. Elle ne sait pas trop souvent fait avoir par les déplacements adverses. Vas tout de même falloir améliorer son jeu offensif.
  • Clothilde Pataut (12.5) : Elle découvre depuis quelque temps le poste d’éloigné, et ça se voit. Elle glisse, mais souvent un peu trop tard. Son apport offensif fut très utile pour l’équipe.
  • Anne-Laure Roger (15) : Elle faisait la gueule lors de la première calamiteuse période de l’équipe. Elle a su se révolter et devenir intraitable, que ce soit en défense ou en attaque. Un match solide, comme d’hab !
  • Marion Goffoz (12) : En rapproché au début du match, c’était pas vraiment ça. Son passage en éloigné lui a été bénéfique. Elle a eu une bonne période durant laquelle ses frappes faisaient mouches à chaque fois.
  • Le coach (Thomas Ourmières) (14) : Il s’est arraché les cheveux lors de la première période en voyant les filles faire autant de fautes. Il s’est vite arrêter, n’ayant déjà pas beaucoup de cheveux. Le résultat final donne raison à son coaching. Qu’il continue comme ça !

Rennes 1 Hommes et Rennes 2 Hommes

Le seul match de division 1 de la journée opposait les 2 équipes de Rennes à l’équipe fanion du Nantes Atlantique Kin-Ball. Pour Rennes 1, il s’agissait de mettre les choses au clair par rapport aux nantais qui les avaient battu lors de la première phase du championnat. Pour Rennes 2, il fallait confirmer la qualité de jeu afficher lors de leur dernier match.

Seule Rennes 1 a réussi son objectif, bouclant le match en 3 périodes. Certes, ils n’ont pas creusé d’écart au cours de chaque période, mais ils ont su à chaque fois terminer le travail. Ils ont fait le job, rien à dire de plus.

Pour Rennes 2, le match a été plus compliqué. Bien qu’étant pour le coup à chaque fois jusqu’en fin de période, ils ont de nouveau fait du Rennes 2, c’est à dire une défense potable, mais une grosse inefficacité offensive. Cela c’est malheuresement confirmé lors de la prolongation pour la 2ème place face aux nantais, ou ils n’ont pas su saisir les opportunités de marquer les points. ils ont finalement perdu 5-2.

Rennes 1 Hommes

Note d’équipe : 14 / 20. Un matchs sérieux et appliqué ! Ils ont fait le boulot sans avoir été trop inquiété.

Commentaires individuels

  • Xavier Chailllou (14) : Solide en défense, efficace en attaque… tranquille…
  • Thomas Ourmières (14) : le poste de capitaine lui a fait poussé des ailes. Il a récupéré tous les ballons, et a surtout su les exploiter ensuite !
  • François Bonno (14) : Il était encore chez l’osthéopathe la veille, et ben ça s’est pas vu. Tant mieux pour lui et son équipe.
  • Thierry Boschat (14) : Fidèle à lui même, il a glissé pour récupérer les ballons, et frapper comme une mule dans les endroits vides. Tant que ça marche, pourquoi arrêter !
  • Jérémy Le Tallec (14) : Il a fait son match en défense. Moins présent offensivement, mais c’est pas forcément ce qu’on lui demande.
  • Le coach (l’homme invisible) (20) : Quand on n’entend pas un coach, ou même qu’on ne le voit, c’est qu’il n’a rien à dire sur son équipe, que tout a bien été préparé à l’avance.

Rennes 2 Hommes

Note d’équipe : 10 / 20. Ils ont de nouveau fait du Rennes 2 de base…

Commentaires et notes individuels

  • Julien Barbé (10,5) : Il a tout fait : faute d’appellation, frappe au centre, ballon récupéré facilement des fois, plus difficilement d’autres fois… Sa bicyclette pour récupérer un ballon dehors lui vaut son 1/2 point supplémentaire 🙂
  • Anthony Dugas (10) : Présent en défense, mais avait les bras liés au moment d’attaquer, le forçant à toujours frappé à 2 bras…
  • Ronan Langlo (10) : Sans plus, sans moins… un match moyen qui vaut pas plus que la moyenne
  • Jean-Charles Malterre (10) : Toujours présent en défense (en mode tortue, ou pas…). Par contre son apport offensif n’est plus le même qu’en début de saison.
  • Gwendal Le Corre (10) : De retour après avoir obtenu son 1er flocon au ski, ce ne sera pas la peine de raconter son match à ses petit enfants, tellement il a alterné le pas trop mal et le pas trop mauvais.
  • Gael Mazéas (10) : Il a fait des folies de son corps la nuit précédente, et ça c’est vu. Souvent en retard sur les ballons, mais juste assez pour les dévier, il a réussi tout de même une superbe attaque dont il peut être fier.
  • Le coach (Pierre Marchessou) (9) : Il s’est mis au niveau de ses joueurs (ou l’inverse ? on ne le saura jamais). A perdu 1 point pour être arrivé une minute avant le coup d’envoi.

Rennes 3 Hommes

Le dernier match de la journée était synonyme d’entré en lice en Division 2 pour Rennes 3 Hommes. Leur dernier match joué, ils l’avaient perdu. Cette défaite en barrage les propulsait en Division 2 alros que eux rêvaient de Division 1.

Suite à cet échec, la direction de KBAR avait décidé d’insuffler du sang neuf dans le staff de l’équipe. C’est ainsi que grand Ju est arrivé sur le banc pour apporter toute sa stratégie, son dynamisme, sa joie de vivre et sa maladresse légendaire à l’équipe.

Dans ce match, qui les opposait à Nantes 3 et Vannes, ils ont, comme d’habitude, mis 3 périodes pour se réveiller. Heureusement pour eux, ce n’est pas la même équipe qui les a remportées. Donc, après 3 périodes approximatives, les rennais se sont montrés plus aggressifs et ont dominé les périodes 4 et 5. Mais cette fougue dans le jeu nécessite beaucoup d’énergie, et ils n’ont pas été en mesure de gagner la suivante.

Après 6 périodes, le suspens est présent : toutes les équipes on remporté 2 périodes. Une septième période s’annonce donc. Les 3 équipes se rendent coup pour coup. Mais dans le final, les rennais craquent, laissant les nantais et vannetais s’expliquer dans une prolongation. Alors que les rennais se préparaient à affronter les vannetais, pensant les nantais plus forts, c’est finalement ces dernier qu’ils allaient affronter pour la seconde place, les vannetais ayant remporter le match. N’ayant pas jouer la prolongation, ils ont pu recharger les batteries et donner tout ce qu’ils avaient pour aller chercher la 2ème place 5-3. Une belle place quand on se remémore leur début de match.

Note d’équipe : 12.5 / 20 Avec la victoire, cette équipe aurait eu 13.

Commentaires individuels

  • Pierre Marchessou (14): « Man of the match », comme disent les anglais. Il a récupéré beaucoup de ballons, et il a marqué beaucoup de points. Il ne lui a pas manquer grand chose pour mener son équipe à la victoire.
  • Geoffrey Boutard (12) : Il fait toujours son job, sans trop se faire remarquer. En se boostant un peu, il deviendrait encore plus fort.
  • Thomas Peignier (12): Moins en vue que d’habitude. On avait pris l’habitude de le voir dunker à tout va, mais pas aujourdh’ui. Le carré vannetais l’a beaucoup frustré par rapport à ça.
  • Fabrice Rolland (11): Aura une meilleure note quand il ne défendra plus avec son épaule tournée en rapproché ! Son apport offensif est toujours appréciable.
  • Julien Landreau (12): Le bizuth de l’équipe. Pour son premier match officiel de kin-ball, il aura eu droit à 7 périodes. Il a fait un premier match de kin-ball type : des ballons dehors, des ballons dedans, des dunks échappées, des dunks remontés… Il s’est aussi distingué en prenant un carton jaune…

les hermines d’or

  • Hermine du plus beau cri de guerre : On ne le dira jamais assez, mais un « Un pour toutes, Toutes pour Ronan », ça a quand même de la gueule.
  • Hermine du cri de guerre le plus efficace : « Patate », c’est peut être bizarre, mais ça fait gagner !

les hermines de plomb

  • Hermine de plomb de « moi aussi je peut être capitaine » : Nathalie, qui prend l’initiative de prendre des temps-morts, sans être capitaine ! Et en plus, les arbitres acceptent !!
  • Hermine de plomb du mauvais comportement : Julien Landreau : 1 match, 1 carton jaune… chapeau l’artiste

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 2 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin. Mais cette équipe a joué un match de moins que les premiers (Ponts-de-Cé).
  • 4 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin. Mais avec un match de plus que certaines équipes.
  • 6 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 7 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin. Mais les rennaises ont joué un match de plus que leurs poursuivantes (Nantes1 et Quintin).
  • 6 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 20 : comme le nombre de rennais qui courent encore et encore après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Nicky, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Geoffroy, Thomas, Fabrice et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison (et il reste de moins en moins de match !).
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat.
  • 3 : le nombre de cartons jaunes récoltés depuis le début de saison par les rennais.
  • 41 : Julien Landreau est le 41ème joueur de Rennes à jouer cette année.
  • 0 : le nombre de mascotte de KBAR. On cherche toujours.

Rendez-vous à Rennes, chez nous, le 18 mars pour la suite du championnat. Et ce jour là, toutes les équipes de Rennes seront sur le pont.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération

Beaucoup de belles victoires rennaises ce dimanche, mais aussi des défaites…

Avant toute chose, les notes (d’équipe et individuelles), présentes dans cet article, tiennent compte de l’expérience et de l’âge des joueurs. Ce qui est noté c’est ce que le joueur ou l’équipe a fait par rapport à ce dont il ou elle est capable de faire.

Rennes 3 Hommes

Le 1er match de la journée était l'occasion pour Rennes 3 d'engranger des points en vue d'une remontée au classement. Contrairement à leur habitude, ils démarrent le match pieds au plancher et remportent la 1ère période. Mais les équipes de Vannes et de Ponts-de-Cé 2 ne comptent pas faire de la figuration dans le match et remportent chacune une période. Les 3 périodes suivantes sont du même accabis, et même si l'on sent les rennais supérieurs, les 3 équipes remportent une période. Comme lors de leur précédent match, Rennes 3 jouera une 7ème période. Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas là, les vannetais s'étant fait la spécialité de faire leurs 2 premiers matchs en 7 périodes, avec pour résultat une 3ème et une 1ère place (face à Rennes 3 d'ailleurs). Et c'est cette expérience des matchs en 7 périodes qui va permettre à cette équipe de gagner le match, malgré une très bonne entame de dernière période rennaise… Sur le coup de la défaite, les rennais ne parviendront même pas à gagner la prolongation pour la 2ème place…

Note d'équipe : 7 / 20 Un fiasco. Au-dessus du lot mais jouant sur courant alternatif, ils ne peuvent que s'en vouloir…

Commentaires individuels

  • Pierre Marchessou (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Geoffrey Boutard (7) : Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Thomas Peignier (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Fabrice Rolland (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Julien Landreau (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Nicolas Delevallée (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Franck Bazin (7): Irrégulier sur l'ensemble du match.
  • Le coach (Jean-Charles Malterre) (7) : Régulier sur l'ensemble du match.
  • Le coach (Julien Barbé-Cormier) (7) : Régulier sur l'ensemble du match.

Rennes 2 femmes

Le 2ème match de la journée était une nouvelle fois l'occasion pour l'équipe de Rennes 2 de gagner sa première période dans le championnat. Et encore une fois, la bulle fut au rendez-vous… Mais pour une fois, elles ont eu le plaisir de jouer plus longtemps. En effet, les 2 autres équipes présentes sur le terrain se sont livrés un duel serré. Ce duel fut remporté par Quintin au terme de 5 périodes face à de très accrocheuses joueuses des Ponts-de-Cé. Les Ponts-de-Cé, qui était dans la même situation que les rennaises, en profite pour glaner ses premières périodes dans le championnat.

Note d'équipe : 11 / 20. Malheusement, les défaites s'enchaînent pour cette équipe…

Commentaires et notes individuels

  • Anne-Laure Germain (10.5): A se demander si elle n'a pas été bûcheron dans une autre vie. Si sa défense est correcte, sa technique d'attaque laisse perplexe beaucoup d'observateur…
  • Emilie Jardin (10.5): En deça par rapport au précédent match. Du retard en défense et une attaque qui ne marque pas.
  • Angélique Lechat (11): Cette fois-ci, elle n'a pas fait d'erreur grossière. Elle a été au niveau d'ensemble de l'équipe.
  • Edwige Malherbe (11): Elle ne peut plus grandir, mais elle peut encore prendre des muscles, ça pourrait l'aider en attaque !
  • Nathalie Morel (13.5): Dunk, dunk, dunk : c'est son cheval de bataille et tant que ça marche, pourquoi s'arrêter ! Une défense correcte. En résumé, c'est la locomotive de l'équipe.
  • Marie-Claude Nerambourg (11.5): En difficulté en défense mais s'est resaisie par la suite. Toujours des lacunes offensives…
  • Angélina Rameau (11): Elle ne peut plus grandir, mais elle peut encore prendre des muscles, ça pourrait l'aider en attaque ! (toute ressemblance avec un commentaire précédent ne serait que fortuite)
  • Mathilde Sourdin (12): Elle commence enfin à reproduire en match ce qu'elle fait aux entraînements.
  • Le coach (Ronan Langlo) (10): Parce qu'on est sympa et que tout le monde a la moyenne

Rennes 2 hommes

Après les 2 défaites inaugurales, c'était au tour de Rennes 2 d'essayer de remporter le 1er match d'une équipe rennaise dans la journée. ce match opposait les 3 équipes les plus faibles de la Division 1 (sur le papier) : Angers 2, St-Brieuc et donc Rennes 2. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Rennes 2 n'a pas fait dans la dentelle. Ils ont remporté le match en 3 périodes, sans être inquiété dans aucune des périodes, bien aidé par le niveau de jeu affiché par leurs opposants, que l'on avait connu bien meilleur en phase 1 du championnat, et qui n'avait pas leurs effectifs au complet.

Note d'équipe : 14 / 20. Net et sans bavure.

Commentaires et notes individuels

  • Julien Barbé (15) : On lui a demandé s'il pouvait frapper, il a dit oui et il a montré qu'il savait bien le faire !
  • Anthony Dugas (14) : Solide en rapproché, ne sait pas fait surprendre.
  • Ronan Langlo (12.5) : En dessous de ses coéquipiers, n'a rien apporté offensivement.
  • Jean-Charles Malterre (14) : N'a pas eu l'occasion de faire des glissades, ses cuisses lui disent merci !
  • Gwendal Le Corre (15) : Solide en rapproché, et comme Julien, il sait frappé quand on lui demande.
  • Gael Mazéas (14) : Solide en rapproché, malgré son âge 😉
  • Le coach (Pierre Marchessou) (14) : Les bons choix au bon moment.

Rennes 3 et Rennes 4 Hommes

Le match suivant opposait 2 équipes rennaises, en l'occurence les équipes masculines de Rennes 3 et Rennes 4. Le 3ème larron de ce match était Nantes 2. Avec 2 équipes rennaises présentes, les chances de succès rennais étaient plus élevées au départ. Les 3 équipes étaient à la recherche de leur prémière victoire en Division 2, et même première victoire tout court dans cette saison. C'est Rennes 4 qui a pris le meilleur départ, menant 2 périodes à 1 à l'issue de la 3ème période. Rennes 3 ayant repris son habitude de démarrer doucement les matchs, c'est bien l'équipe de Nantes 2 qui avait remporté une période. Comme souvent donc, Rennes 3 s'est bougé le cul à la moitié du match. Par contre, pour une fois, ils n'ont pas faibli. Ils ont remporté les 3 périodes suivantes et ainsi le match. Un soulagement pour la plupart ce ses joueurs qui ont remporté leur premier match de kin-ball de leur vie !!

Rennes 3 Hommes

Note d'équipe : 13 / 20. Bien mieux qu'à 10h du matin, mais pas encore à leur meilleur niveau.

Commentaires individuels

  • Pierre Marchessou (13,5): Il a retrouvé son niveau de jeu affiché lors de la dernière journée, et cela aide beaucoup l'équipe.
  • Geoffrey Boutard (13) : Sobre et efficace. Le Jojo de l'équipe 3 a fait son match. (NDLR : tu t expliqueras avec ton coach adjoint pour ce surnom)
  • Thomas Peignier (12): Il a fait son match, mais on l'a connu bien meilleur. Mais où est donc passé le dunker fou de la saison passés !
  • Fabrice Rolland (13): Son placement en rapproché est toujours "bizarre", mais cela ne l'empêche pas de relever le ballon.
  • Julien Landreau (Non noté): Dommage, il aurait pu gagner son premmier match s'i avait pu rester.
  • Nicolas Delevallée (13): A réussi à rester concentré sur quasiment tout le match, un vrai miracle! Il a pu montrer qu'il pouvait être efficace en attaque et en défense.
  • Franck Bazin (12.5): Lui aussi on l'a connu meilleur, mais cela ne l'a pas empêché de faire un match correct.
  • Le coach (Jean-Charles Malterre) (?) : Après moultes essais en début de match, il a enfin trouver la formule pour gagner le match.
  • Le coach adjoint(Julien Barbé-Cormier) (?) : Il a donné de mauvais conseils à son coach au début du match, il s'est rattrapé par la suite !

Rennes 4 Hommes

Note d'équipe : 13 / 20. Leur meilleur depuis le début de l'année. De bonne augure pour les matchs restant. La victoire se rapproche…

Commentaires individuels

  • Sten Héas (11.5) : Sérieux dans l'ensemble. Sera encore plus efficace quand sa défense rapproché sera au point.
  • Erik Thomas (12.5): Sa frappe est puissante, reste plus qu'à être efficace quand il l'utilise. N'hésite pas à se jeter au sol quitte à se brûler.
  • Jean Rupin (12) : Moins en forme que lors des précédents matchs, mais toujours utile sur un terrain. A piquer la place de capitaine à Jeff, cette 2ème place lui permettra-t-elle de garder ce statut ?
  • Alexandre Wille (12.5) : Comme d'habitude, il s'est pris des ballons dans la gueule, mais c'était pour le bien de l'équipe 😉
  • Emmanuel Bilheude (11.5): Moins en vue que lors de ces précédents matchs, mais un match correct au final.
  • Sylvain Chausset (11.5): Toujours beaucoup d'envie, mais également beaucoup de fouilli. Attention à ne pas trop se précipiter.
  • Aurélien Wille (14): 5 entraînements en éloigné, et là pour ce match 1 période en rapproché. La bonne pioche pour cette équipe. Ce joueur a apporté de la gnac à l'équipe. Cela demande confirmation.
  • Le coach (Gwénaelle Bourdon) (12.5) : Elle a su prendre des risques en mettant Aurélien en rapproché. Elle peut guider cette équipe vers la victoire d'ici la fin de saison.

Rennes 1 femmes

Le 2ème match féminin de la journée mettait aux prises Rennes 1, Ponts-de-Cé et Nantes 2. Après avoir affronté les 2 plus fortes équipes du championnat lors de leur dernier match, les rennaises affrontaient 2 équipes de la fin du classement. Les rennaises devaient toutefois faire attention à ces 2 équipes. Les Ponts-de-Cé avaient remporté 2 périodes face à Quintin dans la matiné, tandis que les nantaises avaient à coeur de remporter leur première période dans ce championnat. Les rennaises, pour qui une victoire finale dans le championnat ne serait possible qu'en gagnant tous leurs derniers matchs (condition nécessaire mais pas suffisante), ont pris au sérieux ce match et n'ont pas fait de détail. 3 périodes remportées à la vitesse grand V. Encore 2 matchs à jouer et à gagner pour pouvoir peut-être championnes de France…

Note d'équipe : 14 / 20. Pas inquiété sur l'ensemble des périodes, un match tranquille…

Commentaires et notes individuels

  • Gwen Bourdon (14) : De plus en plus à l'aise en rapproché… Cela deviendra peut être son nouveau poste officiel ?
  • Morgane Bourdon (14) : Comme d'hab, a fait le job.
  • Clothilde Pataut (14) : Une prestation correcte dans l'ensemble, même s'il manque un peu de vitesse sur les gels… Ces parents présents dans la salle peuvent être fiers de leur fille !
  • Marion Goffoz (14) : Elle s'est pris un coup au genou en début de match, ce qui lui a fait manqué de vitesse (ou bien est-ce habituel 🙂 ?). Mais même en retard sur un gel, ses frappes font toujours des dégâts.
  • Le coach (Thomas Ourmières) (14) : Pas très sûr de ses choix au début, il a su se remettre en question rapidement.

Rennes 1 et Rennes 2 Hommes

Le dernier match de la journée voyait s'affronter les équipes masculines de Rennes 1, Rennes 2 et Angers 2. Si Rennes 1 lutte pour le titre dans cette Division 1, ce n'est pas le cas des 2 autres équipes pour qui l'objectif reste le maintien. L'équipe de Rennes 2 démarrait fort la période, sur la lancée de leur match de la matinée. Mais ils ont craqué au moment de conclure, et c'est l'équipe d'Angers 2 qui a remporté la période. Les 2 équipes rennaises se retrouvaient donc en retard par rapport à l'équipe angevine. Rennes 1 se décidait alors à hausser son niveau de jeu et cela s'est vu. Ils ont remporté les 3 périodes suivantes, n'étant accroché qu'au cours de la 3ème. Résultat, Rennes 1 gagne le match et s'empare de la 1ère place au championnat, tandis que Rennes 2, avec les points de la 3ème place, va devoir se battre jusqu'au bout pour sauver sa tête en Division 1.

Rennes 1 Hommes

Note d'équipe : 13 / 20. On les a connu bien meilleurs… et plus expéditifs !

Commentaires individuels

  • Arnaud Legrand (13) : Manque d'entraînement… Mais son rôle de "papa" dans l'équipe est un plus appréciable pour ses "filstons" !
  • Thomas Ourmières (13) : Toujour aussi vif, mais son attaque manque toutefois de punch.
  • François Bonno (13) : Toujours aussi vif, mais son attaque manque toutefois de précision par moment.
  • Thierry Boschat (13) : Toujours aussi vif, mais il irait plus vite en se rasant et en se coupant les cheveux.
  • Jérémy Le Tallec (13) : L'imberbe de l'équipe a joué son rôle de rapproché de manière tout à fait respectable.
  • Le coach (l'homme invisible) (10) : A se demander si un coach ne serait pas de trop pour gérér cette équipe.

Rennes 2 Hommes

Note d'équipe : 11 / 20. . Ils n'ont pas su marquer les points importants.

Commentaires et notes individuels

  • Julien Barbé (10) : Il n'a pas réussi à attaquer correctement. Ce qui a le don de le faire sortir de son match.
  • Anthony Dugas (11.5) : Il n'est pas tombé dans les pièges des déplacements de Rennes 1, mais n'apporte toujours pas assez en attaque.
  • Ronan Langlo (12) : A fait son match en défense, mais son attaque n'apporte pas de points à l'équipe.
  • Jean-Charles Malterre (11) : N'a plus ses jambes de 30 ans, mais quand il faut glisser et faire le show, il répond toujours présent.
  • Gwendal Le Corre (10.5) : Il a été recruté pour marqué des points. Sur ce match là, c'est loupé.
  • Gael Mazéas (10.5) : On l'a connu plus efficace en attaque.
  • Le coach (Pierre Marchessou) (10) : Il n'a pas su trouver les mots qui auraient permis à l'équipe de gagner ne serait-ce qu'une période.

les hermines d’or

  • Hermine d'or de la plus belle prestation collective : Le Kin-Ball Association Rennes dans son ensemble : 4 victoires en 6 matchs, ça n'arrivera pas tous les w-e.
  • Hermine d'or du meilleur commercial de tombola : Pierre, qui a fait tout son possible pour que les gens achètent des billets, quitte à vendre son corps.

les hermines de plomb

  • Hermine de plomb de "la plus moche paire de chaussures usées" : Eric, qui joue avec des chaussures recouvertes de scotch à 95%… !
  • Hermine de plomb du plus mauvais commercial : Jean-Charles qui s'est dégonflé au moment de parler de la tombola devant le public, malgré son bel organe 😉

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 1 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 3 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin. Mais avec au moin un match de plus que toutes les équipes.
  • 3 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 6 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin. Mais les rennaises ont joué un match de plus que leurs poursuivantes (Nantes1 et Quintin).
  • 6 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 17 : comme le nombre de rennais qui courent encore et encore après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Aurélien, et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison (et il reste de moins en moins de match !).
  • 16 : comme le nombre de rennais qui pourraient courir après leur première victoire si Julien était resté avec Rennes 3 pour son 2ème match.
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat. Il ne reste plus que 3 matchs.
  • 42 : Aurélien Wille est le 42ème joueur de Rennes à jouer cette année.
  • 37 : comme le nombre de joueurs rennais qui ont joué ce dimanche : un record !

Rendez-vous à Quintn, chez nous, le 25 mars pour la suite du championnat. Et ce jour là, les équipes hommes 1,3 et 4 seront sur le pont.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération.

Des photos ont été prises dans la journée, elles ne sont disponibles pour le moment que sur la page facebook de KBAR. Elles seront peut être bientôt disponbles dans la section Média du site (si Gaël est gentil :))

Comme je suis gentil, j'ai mis les photos sur le site picasa accessible depuis la section Galerie Photo:p

Du kin-ball à Rennes le 18 mars 2012 !

L’association organise ce dimanche 18 mars 2012 la 8ème journée des championnats de France féminin et masculin.

La compétition se déroulera au gymnase de Cleunay-Lesseps dans le quartier de Cleunay.

Le premier match commencera à 10h. Les horaires indiqués sont les horaires de début de match au plus tôt.

Voici les matchs :

Catégorie Bleu Gris Noir Horaire
Masculin (D2) Vannes Ponts-de-Cé 2 Rennes 3 10h00
Féminin Ponts-de-Cé Quintin Rennes 2 11h15
Masculin (D1) Angers 2 Rennes 2 Saint-Brieuc 12h30
Masculin (D2) Nantes 2 Rennes 3 Rennes 4 13h45
Féminin Rennes 1 Nantes 2 Ponts-de-Cé 15h00
Masculin (D1) Rennes 1 Angers 2 Rennes 2 16h15

Venez nombreux encourager les équipes rennaises engagées !

Une journée mitigée

Rennes 1 filles

Avant toute chose, les notes (d’équipe et individuelles), présentes dans cet article, tiennent compte de l’expérience et de l’âge des joueurs. Ce qui est noté c’est ce que le joueur ou l’équipe a fait par rapport à ce dont il ou elle est capable de faire.

Rennes 1 femmes

Rennes 1 filles Le match de 11h30 concernait l’équipe 1 féminine. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce fut laborieux !

Angers 1 remporte les deux premières périodes et la troisième revient à Angers 2. Même si nos rennaises sont loin d’être décrochées, des mauvais choix dans le jeu les mettent au même niveau que les deux autres équipes… Il faut attendre la 4ème période pour voir la machine (enfin !) se mettre en route : elles roulent littéralement sur leurs adversaires dans les deux périodes suivantes sans être inquiétées !

La dernière période les voit affronter Angers 2 en prolongation, ce qui n’est qu’une formalité pour nos joueuses… Bref, comment se faire peur en étant plus fort.

Note d’équipe : 12 / 20. On retiendra la victoire et surtout les trois dernières périodes.

Commentaires et notes individuels

  • Gwen Bourdon (14) : La capitaine a su tirer l’équipe vers le haut au bon moment. Pleine de constance : la valeur sûre de l’équipe.
  • Morgane Bourdon (10) : On l’a connu en meilleure forme. Assez souvent en retard en défense et en attaque sur les premières périodes, elle s’est rattrapée lors des trois dernières manches. Une prestation moyenne.
  • Clothilde Pataut (11.5) : Propre en défense. On lui reprochera la première balle du match qu’elle a gentiment regardé tomber. Il faut continuer comme ça en travaillant l’offensive notamment la rapidité sur les gels et bien comprendre la mise en place tactique.
  • Anne-Laure Roger (12) : Défensivement en place comme à son habitude, on l’a trouvé beaucoup moins incisive sur ses frappes qu’à l’accoutumée.
  • Marion Goffoz (11) : Un peu la tête ailleurs, elle a tout de même plutôt bien fait son boulot défensivement. Il faut continuer à travailler l’offensive.
  • Sophie Mahé (13) : Malgré un peu d’énervement devant la stérilité face au jeu de l’équipe, elle a su bien se ressaisir pour provoquer beaucoup de défensives illégales et accélérer le jeu par la suite.

Rennes 4 Hommes

Rennes 4 hommes Le troisième match de la journée opposait Rennes 4 aux équipes d’Angers 3 et de Couhé. Le match a été court à cause du niveau de jeu hétérogène affiché par les trois équipes.

Angers 3 était clairement au dessus des autres. Le score (3-0-0) reflète très bien ce constat.

Rennes 4 et Couhé se sont affrontés lors de la prolongation pour la deuxième place. Nos rennais auraient pu terminer 2ème s’ils ne s’étaient pas écroulé. En effet ils ont réussi à perdre 5-4 après avoir mené 4-0. Les progrès à faire sont nombreux. Il y a beaucoup de choses à améliorer que ça soit en défense, en attaque et au niveau de la concentration.

Note d’équipe : 9 / 20. Un match moins mauvais que le précédent mais on est loin du niveau de jeu correct affiché à l’entraînement.

Commentaires et notes individuels

  • Sten Héas (10) : il a connu un début de match difficile, il s’est repris par la suite.
  • Jean-François Hervé (10) : il doit s’affirmer et prendre plus de poids sur le terrain.
  • Jean Rupin (13) : le meilleur de son équipe. Il a apporté beaucoup de fraicheur et d’énergie à son équipe. Petit bémol : la balle qu’il a mis dehors alors qu’elle était clairement extérieure. C’est ce qui a empêché son équipe de remporter la prolongation pour la deuxième place.
  • Alexandre Wille (10) : il est en progrès. Néanmoins son placement est parfois hésitant en défense, il est souvent trop loin de la balle…
  • Emmanuel Bilheude (10): il est motivé et laisse entrevoir une marge de progression intéressante.
  • Sylvain Chausset (10): il n’a été ni bon ni mauvais.

Rennes 2 Hommes

Rennes 2 hommes Le dernier match de la journée a été intense. Rennes 2 affrontait Nantes 1 et Pont-de-Cé 1 (2 grosses équipes qui visent le titre). Sur le papier les rennais ne partaient pas favoris.

Malgré cela ils débutaient le match de la meilleure des manières puisqu’ils remportaient les deux premières périodes. Malheureusement nos rennais n’étaient que quatre et donc ils ne pouvaient pas faire de remplacements pour se reposer. Au fil de la rencontre ils ont perdu un peu de lucidité et ils se sont parfois énervés contre eux même.

C’est l’équipe des Ponts-de-Cé qui remporta les troisième et quatrième périodes. La cinquième période aggrava la situation pour Rennes 2. En effet c’est à ce moment là que les arbitres sanctionnèrent un des joueurs de l’équipe rennaise d’un carton jaune justifié pour énervements répétés. De plus ce même joueur se blessa au genou et à un coude ce qui a fortement handicapé son équipe. C’est les nantais qui s’attribuèrent cette cinquième période.

La dernière fut une formalité pour les Ponts-de-Cé qui remporta ainsi le match. Grâce à leur excellent début de match les rennais ont terminé deuxième.

Note d’équipe : 14 / 20. Probablement l’un des meilleurs matchs de cette équipe depuis longtemps

Commentaires et notes individuels

  • Julien Barbé (13) : un match complet. Il a fait le spectacle : un carton jaune pour s’être énervé contre lui-même, des blessures (un coup au dessus du genou et une vieille blessure sur le coude qui s’est rouverte), des glissades manquées et quelques points importants marqués.
  • Anthony Dugas (14) : il a joué avec sérénité et expérience. Il a été bon en défense (il ne s’est pas fait dunker) et utile en attaque.
  • Ronan Langlo (15) : pour pallier les absences dans son équipe il s’est parfois positionné en rapproché, il s’en est plutôt bien tiré. Il a aussi été très bon en attaque. Lui aussi a pris un avertissement verbal.
  • Jean-Charles Malterre (13) : on a retrouvé le J-C de la grande époque, comme à son habitude il a passé une grande partie du match sur le dos. Il a utilisé son expérience pour calmer le jeu et ses coéquipiers qui étaient plus fougueux.

les hermines d’or

  • Hermine des abscences les plus bénéfiques :ex aequo Gwendal et Gael. Leurs absences ont forcé les gars de Rennes 2 à se bouger le cul. Merci à eux.

les hermines de plomb

  • Hermine de plomb de la plus mauvaise action : Jean qui malgré son bon match a mis une balle dehors alors qu’elle était clairement extérieur. C’est ce qui a empêché son équipe de remporter la prolongation pour la deuxième place.
  • Hermine de plomb du mauvais comportement : Grand Ju qui a récolté un carton jaune pour 2 sautes d’humeur sur le terrain…
  • Hermine de plomb du plus mauvais au « 1 ou 2 » d’engagement : Ronan, qui en 6 périodes, n’a pas été capable de gagner une seule fois l’engagement. Conséquence, il ne sera plus capitaine au prochain match…

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 2 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin. Mais cette équipe a joué deux matchs de moins que les premiers (Ponts-de-Cé).
  • 4 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 4 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 8 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 1 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin. Mais les rennaises ont joué un match de plus que leurs poursuivantes (Nantes1 et Quintin).
  • 7 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 20 : comme le nombre de rennais qui courent encore et encore après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Nicky, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Geoffroy, Thomas, Fabrice et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison.
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat. Elles ne jouaient pas ce week-end.
  • 0 : le nombre de mascotte de KBAR. On cherche toujours.

Rendez-vous à Nantes le 04 mars pour la suite du championnat.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération

Tous les kinballeurs rennais ne supportent pas le froid…


Rennes 1 femmes et Rennes 2 femmes

Le premier match de la journée voyait s’affronter Rennes 1, Rennes 2 et Nantes 2. Le match fut bref à cause du niveau hétérogène des équipes. Le début de match fut hésitant pour toutes les équipes. Les rennaises de l’équipe 1ont remporté la première période grâce à leur expérience. Ensuite Rennes 1 a mis la machine en marche et a facilement remporté les périodes suivantes sur le score de 12-8-8. Les rennaises de l’équipe 2 ont été combattives mais ce n’a pas suffit. Plus à l’aise contre une équipe de son niveau: Nantes 2, Rennes 2 a remporté facilement la prolongation pour la 2ème place sur le score de 5 à 2.

Rennes 1 femmes

Note d’équipe : 15 / 20. Elles ont tranquillement géré le match grâce à leur expérience. Ce qui leur a permis de remporter une victoire nette et logique en 3 manches.

Commentaires individuels

  • Gwen Bourdon : bon match, elle a fait parler son expérience. Elle a une bonne vision de jeu et elle est motivée.
  • Morgane Bourdon : elle a encore été très utile en défense. Ça été plus difficile pour elle en attaque. Elle doit chercher à être plus décisive offensivement.
  • Clothilde Pataut : elle progresse au contact de joueuses plus expérimentées. Cependant si elle veut passer un pallier supplémentaire, elle doit réaliser des progrès notamment au niveau des frappes et du placement défensif.
  • Anne-Laure Roger : très bonne en défense, encore plus en attaque. Elle n’est jamais venue à l’entrainement cette année à cause de l’éloignement de son domicile et visiblement ça lui réussit bien. Peut être que la solution pour que tous les joueurs de Kbar progressent, est de supprimer tous les entraînements. Le bureau de l’association y réfléchit sérieusement.
  • Marion Goffoz : débutante, elle est motivée. On voit qu’elle essaye de faire de son mieux. Elle doit continuer son apprentissage.
  • Sophie Mahé : elle est en train de revenir à son niveau d’avant son heureux événement. Ce qui est une bonne nouvelle.

Rennes 2 femmes

Note d’équipe : 12 / 20. Nos débutantes se sont correctement débrouillées en défense à part quelques erreurs de placement. Par contre en attaque la marge de progression est gigantesque, elles ont beaucoup de progrès à faire en termes de puissance et de technique de frappe.

Commentaires individuels

  • Edwige Malherbe : elle est très appliquée, elle progresse match après match. Elle doit se lâcher, se libérer et prendre plus de plaisir quand elle joue.
  • Angélique Lechat : la benjamine de l’équipe a fait un match correct. Pour être meilleure elle doit améliorer son placement en défense et se concentrer d’avantage sur son jeu.
  • Anne-Laure Germain : comme les précédents matches elle a apporté beaucoup en tant que capitaine moins en tant que joueuse. Pour avoir d’avantage d’impact elle doit travailler sa frappe.
  • Mathilde Sourdin : solide en défense. Pour pallier l’absence de certaines de ses coéquipières elle a joué éloignée alors que d’habitude elle est rapprochée. Elle a peu pesé en attaque notamment à cause de son faible gabarit.
  • Nathalie Morel : son niveau est ascendant, elle doit travailler sa frappe et sa défense notamment son placement.

Rennes 1 Hommes

C’était maintenant au tour de nos champions (tous membres de l’équipe de France lors des derniers championnats du monde) de rentrer en piste. Après une première partie de championnat correcte mais sans plus, on attendait beaucoup de notre équipe 1 qui rappelons-le est championne en titre (fait unique dans l’histoire de Kbar). Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont été décevants tant collectivement qu’individuellement.

Les rennais étaient opposés à l’équipe de Ponts-de-Cé 1 et à celle de St-Brieuc. Dés la première période on a senti que nos joueurs n’étaient pas en grande forme. Ils ont fait quelques erreurs inhabituelles (frappe extérieur, …). L’équipe était hésitante et tendue. On a assisté à une victoire légitime des Pont-de-Cé dans la première période. Rennes1 remportait la 2ème période de manière pas forcément méritée. Dans la troisième période nos rennais se sont lâchés et ils ont déroulé leur jeu. Dans la quatrième période tout semblait bien aller, Rennes 1 semblait bien partie pour remporter sa troisième période et donc le match. Mais alors qu’ils maitrisaient le jeu, ils ont accumulé les erreurs et les approximations et ils se sont fait rattraper en fin de période. C’est Ponts-de-Cé qui a gagné la 4ème période. La 5ème était donc décisive. Le match était serré quand soudain un fait de jeu a transformé la physionomie du match. En effet Pont-de-Cé a reçu son deuxième carton jaune du match. Ce qui entraîna un gain de 5 points pour les deux autres équipes et permit aux rennais de remporter la cinquième période sur un score atypique (14-13-9) et donc le match.

Note d’équipe : 10 / 20. Ils ont fait le minimum (remporter le match). Le titre est loin d’être acquis, nos champions vont devoir sérieusement se reprendre en main s’ils veulent être sûrs de conserver leur titre.

Commentaires individuels (une équipe de félins !)

  • Xavier Chailllou  : une grosse panthère feignante. Sur un terrain Xav’ est l’incarnation de la nonchalance. Il a souvent été le seul de son équipe à ne pas courir. Il marche constamment, le problème c’est que son équipe s’est souvent adaptée à sa vitesse. L’inverse aurait été préférable.
  • Thomas Ourmières : un jeune chaton. Malheureusement il a dépensé toute son énergie avant le match (coach de Rennes1 Filles, surexcitation, manque de sommeil, …). Il est rentré sur le terrain en début de match et il n’a pas apporté grand chose notamment en attaque. Il a donc sagement décidé de son plein gré de sortir pour laisser les deux autres éloignés travailler et de faire la sieste sur le banc pour le reste du match comme un vieux matou. Il est un peu comme Samson, sans ses cheveux il ne vaut plus grand-chose. Vivement qu’ils repoussent !
  • François Bonno : un guépard espiègle. Comme le plus rapide des animaux il est svelte, rapide et énergique. Il dégage une grande assurance. Il a été moins dynamique que d’habitude néanmoins il a été le moins décevant des joueurs de son équipe.
  • Thierry Boschat : un vrai lion. Il a tout pris au roi des animaux : sa crinière, sa force et même sa majesté. Dimanche dernier notre lion n’était pas le maître du terrain mais il a été très utile à son équipe.
  • Arnaud Legrand : un vieux tigre. La grande partie de la carrière du capitaine est derrière lui mais il donne encore beaucoup de coups de griffes. Il a profité de son expérience pour se placer judicieusement en défense et marqué de points importants.
  • Jérémy Le Tallec : un lynx malvoyant. Toujours à l’affut, il a eu du mal à voir les choses venir et à bien réagir. En grande difficulté au début du match, il s’est progressivement repris en cours de match. Il a globalement livré une prestation de piètre qualité devant son public.

Rennes 4 Hommes

De mémoire de kin-balleur rennais ça fait longtemps qu’une équipe de Kbaristes (joueurs de kbar) n’avait pas aussi mal joué. Il faut dire que le niveau général de ce match était peu élevé. C’est l’équipe de Nantes 3 qui s’en est le mieux tirée puisqu’elle a remporté le match en trois périodes. Nos joueurs ont multiplié les fautes (manque un contact, extérieur et marché). A certains moments on avait la curieuse impression qu’ils en faisaient exprès. La pauvre coach (Gwen) n’y pouvait rien. Ce match est à oublier.

Note d’équipe : 7.5 / 20 (un point et demi par joueur présent).C’était clairement un jour sans pour nos débutants. Le point positif c’est qu’ils ne peuvent que progresser car il sera extrêmement difficile de faire pire.

Commentaires individuels

  • Sten Héas : discret dans la vie, discret sur le terrain. Il a été transparent.
  • Jean-François Hervé : journée maudite pour lui. Le matin il s’est fait virer de la table de marquage, l’après-midi à l’image de son équipe il n’a pas été bon. Il y a des jours comme ça …
  • Jean Rupin : il a bu la veille et ça s’est vu. L’alcool et la grosse balle font rarement bon ménage ou en tout cas gérer les deux en même temps ça s’apprend.
  • Alexandre Wille : il a une puissance de frappe intéressante. Maintenant il va falloir apprendre à la contrôler et mieux utiliser sa force.
  • Emmanuel Bilheude : il est débutant et ça se voit. Mais bon on ne peut pas lui reprocher trop de chose. L’expérience gommera ses défauts.

les hermines d’or

  • Hermine d’or du meilleur supporteurex aequo Marie-Claude, Nicky et Grand Ju qui se sont déplacés juste pour supporter les équipes rennaises malgré le froid polaire dans la salle. Merci à eux.

les hermines de plomb

  • Hermines de plomb de la coupe de cheveux la plus moche et hermine d’or du sosie de Robert de Niro dans « Taxi driver » : Thomas Ourmières.
  • Hermine de plomb du meilleur éleveur de Pokémons : François Bonno qui a passé une partie de la journée à essayer d’attraper Pikachu, Grodoudou et Dracofeu plutôt que d’encourager ses camarades de club.
  • Hermine de plomb de la personne qui a prononcé le plus de gros mots : ex aequo Nathalie et Clothilde. Quand on connait leurs métiers on se dit que l’éducation est vraiment en crise en France.

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • -2 : la température dans la salle.
  • 21 : la température dans le foyer.
  • 14 : le nombre de points marqués par Rennes 1 Hommes dans sa dernière période. Ce record risque de tenir un certain temps.
  • 1 : la place de Rennes 1 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 4 : place de Rennes 2 dans la division 1 du championnat masculin.
  • 6 : place de Rennes 4 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 7 : place de Rennes 3 dans la division 2 du championnat masculin.
  • 2 : place de Rennes 1 dans le championnat féminin.
  • 6 : place de Rennes 2 dans le championnat féminin.
  • 20 : comme le nombre de rennais qui courent après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Nicky, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten, Geoffroy, Thomas, Fabrice et Jeff. Ça va finir par arriver, on espère que ça sera avant la fin de cette saison.
  • 0 : comme le nombre de périodes remportées par l’équipe de Rennes 2 filles depuis le début du championnat.
  • 4 : le nombre de voitures pour ramener les dix derniers joueurs. C’est la trésorière qui va être contente vu les frais de déplacements qu’elle va devoir rembourser.
  • 0 : le nombre de mascotte de KBAR. On cherche toujours.

Rendez-vous à Angers le 12 février pour la suite du championnat.

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération

5 matchs, zéro victoire : qui dit mieux ?


Rennes 2 Hommes

C’est cette équipe qui était chargée de lancer la bonne dynamique rennaise face à l’équipe de Ponts-de-Cé 1 et celle de Nantes 2. Ils ont échoués. Généralement, les joueurs de KB2R se bonifient au fil de la saison. Visiblement cette année c’est l’exception à la règle, ce qui fait peur pour la fin du championnat. La rencontre semblait pourtant bien commencer. En effet les rennais remportaient la première période. Ensuite l’équipe de Ponts-de-Cé 1 a repris la main et elle ne l’a plus jamais lâché puisque qu’elle a remporté les trois périodes suivantes. Les rennais se sont montrés maladroits et sans imagination, ils ont semblé parfois totalement perdu. Trop lents ou trop rapides, trop dans l’anticipation ou pas assez, les joueurs de KB2R ont eus le cul entre deux chaises pendant tout le match pour le plus grand plaisir de leurs adversaires.

Malgré tout il faut nuancer car ils se sont qualifiés pour la poule 1 donc on va dire qui ont géré le match et qu’ils ne voulaient pas en montrer trop. En clair ils se réservent pour la seconde phase, celle qui compte vraiment. A signaler que cette équipe a testé un nouveau coach (Thomas O). L’expérience s’est révélée peu probante, l’équipe a unanimement décidé de reprendre l’ancien (Pierre).

Note d’équipe : 9 / 20

Commentaires individuels

  • Julien Barbé : Il est rentré sur le terrain uniquement pour faire souffler ses coéquipiers. Il n’est toujours pas au top de sa forme et ça se voit. Il a été transparent en défense et peu existant en attaque. A part ça, il a été nul. Au fait, c’était quand son dernier match correct en championnat ?
  • Anthony Dugas : Match sérieux même s’il s’est parfois fait violer (dunker) par ses adversaires! Apparemment il aime ça !
  • Ronan Langlo : Sans aucun doute le meilleur Rennais sur le terrain. Le « président » a été le seul à avoir un turbo dans le moteur, il a reboosté à lui tout seul ses coéquipiers. Il a surtout permis aux siens d’y croire en marquant quelques points importants. (NDLR : je crois que le journaliste qui a écrit ça a peur de se faire virer :))
  • Gwendal Le Corre : Le benjamin de l’équipe a fait preuve de punch, mais il s’est troué plusieurs fois sur son placement défensif et sur ses frappes. Résultat : il n’a été ni bon ni mauvais. Il laisse entrevoir une marge de progression intéressante.
  • Jean-Charles Malterre : l confond l’extérieur et l’intérieur du terrain ou alors c’est qu’après 20 ans de carrière kinballistique il n’a toujours pas compris les règles du kin-ball. C’est inquiétant pour ses coéquipiers. Malgré tout, il a bien épaulé ses coéquipiers dans les moments chauds et a marqué des points importants qui ont permis aux siens de ne pas sombrer trop vite.
  • Gaël Mazéas : Il a fait le minimum syndical, c’est-à-dire pas grand-chose. Il a été moins en vue que d’habitude. Il n’a rien pu faire pour éviter le naufrage collectif de son équipe au fil de la rencontre. Sinon il a encore fait de magnifiques photos.

Rennes 2 Femmes

Nos rennaises n’avaient pas fait le déplacement pour rien car elles avaient deux matchs à jouer. Leurs objectifs étaient de prendre du plaisir et de remporter leur première victoire. Le premier objectif a été pleinement atteint et elles ne sont pas passées loin du second. Leur premier match (face à Nantes 1 et Couhé) leur a servi d’échauffement. En effet elles ont souvent paru en difficulté et hésitantes face à une équipe de Nantes 1 très expérimentée et performante. Les Nantaises ont clairement survolé la rencontre. Néanmoins il faut noter que nos courageuses rennaises ont été capables de se ressaisir pour remporter la prolongation pour la deuxième place sur le score de 5 à 4.

Paradoxalement même si elles ont terminées troisième de leur second match (contre Angers1 et Ponts-de-Cé), celui-ci a été plus abouti. Elles ont réussi à pousser les tenantes du titre (Angers 1) dans une prolongation (pour les départager) dans la troisième période. Les rennaises ont perdu cette prolongation (5 à 1), malheureusement elles se sont également inclinées sur le score de 2 à 5 contre Ponts-de-Cé dans la prolongation pour la deuxième place.

On entrevoit une bonne marge de progression et cela est bon signe pour la suite du championnat! 

Note d’équipe : 11.5 / 20 (10 / 20 pour le premier match, 13 / 20 pour le second)

Commentaires individuels

  • Anne-Laure Germain : une joie de vivre, un sourire permanent, le rayon de soleil de cette équipe. Elle est un élément incontournable de la motivation et de la bonne humeur de ce groupe.
  • Emilie Jardin : après un premier match délicat, elle s’est bien reprise. Appliquée sur ses frappes et concentrée en défense. Il y a du mieux dans son jeu. Des qualités intéressantes, de la fraicheur et de la détermination.
  • Angélique Lechat : joueuse très impliquée, elle est toujours à la recherche de ce qui peut être amélioré. Plus à l’aise sur le deuxième match, elle a eu une influence certaine sur les performances de son équipe.
  • Edwige Malherbe : elle aussi a connu un premier match difficile avec quelques hésitations. Recadrée par son coach, elle a réalisé une prestation très solide sur le deuxième match. Elle est en net progrès.
  • Nathalie Morel : On attendait beaucoup de cette joueuse. On n’a pas été déçu. Active et déterminée, elle a apporté le danger sur toutes ses frappes. Elle a été l’atout offensif principal de son équipe.
  • Marie-Claude Nerambourg : l’une des satisfactions de cette journée. Combative et souvent bien placée.  Elle s’est beaucoup donnée pour son équipe. Quel altruisme !
  • Angélina Rameau : La meilleure des rennaises sur l’ensemble de la journée, en même temps c’est un peu normal étant donné que c’est la plus expérimentée.
  • Mathilde Sourdin : peu à l’aise dans le premier match, elle a montré qu’elle manquait d’expérience. Il n’empêche que l’on sent que cette jeune joueuse a de grandes qualités. Probablement le meilleur espoir féminin de KBAR.

Rennes 3 Hommes

Cette équipe avait deux matchs à jouer et un objectif : gagner son billet pour la division 1.

Le premier match opposait Rennes 3 à Angers 1 et Couhé. Les joueurs d’Angers 1 ont déroulé leur jeu (victoire en trois manches) et n’ont pas vraiment laissé les deux autres équipes respirer notamment en deuxième période. Néanmoins nos rennais se sont accrochés tout au long du match. Ils ont été récompensés de leurs efforts puisqu’ils ont écrasé Couhé (5-0) en prolongation pour la deuxième place.

Venait ensuite le dernier match de cette journée riche en émotions. Il concernait Rennes 3 ainsi qu’Angers 2 et Nantes 2. Autant dire le match le plus attendu de cette journée puisqu’il opposait le troisième de chaque poule pour une place en D1. On savait que le match allait être tendu et acharné, on ne s’était pas trompé. Malheureusement sans doute terrorisés par l’enjeu les rennais entamaient le match par le mauvais bout puisqu’ils perdaient sèchement les deux premières périodes du match (gagnées par Angers2). Ensuite nos joueurs se sont ressaisis. Grâce à plus de concentration et une remise en confiance du coach (JC) ils remportaient les deux périodes suivantes. La cinquième fut extrêmement serrée. Angers 2 et Rennes 3 étaient à égalité à la fin de cette période, ce qui leur a donné la possibilité de jouer en tête à tête leur place en D1 dans une prolongation. Là encore ce fut extrêmement serré, les deux équipes avaient chacune 4 points quand le duo arbitral siffla une offensive illégale d’un joueur rennais (que nous ne citerons pas pour ne pas l’accabler). C’est donc ainsi que Rennes 3 a perdu son billet pour la poule haute. C’est très triste mais ce n’est que du kin-ball, la vie continue ….

Sinon il parait que bientôt un co-coach viendra épauler JC pour viser le titre de champion de division 2.

Note d’équipe : 12.5 / 20 (11 / 20 pour le premier match et 14 / 20 pour le second).

Commentaires individuels

  • Franck Bazin : Il fait tout avec intelligence, classe et aisance technique. Dommage qu’il n’ait pas 5 ans de moins. Un peu émoussé physiquement en fin de match.
  • Geoffrey Boutard : Joueur peu expansif mais une défense de fer et un apport offensif indéniable. On appelle ça un travailleur de l’ombre.
  • Nicolas Delevallée : Il a fait un match costaud. Comme à son habitude, il s’est dépensé sans compter. Souvent dangereux en attaque.
  • Thomas Peignier : Un match tranquille. Rassurant en défense, propre en attaque comme d’habitude et surtout une grande énergie qu’il transmet à ses coéquipiers.  De quoi légitimer son statut de capitaine. A part ça c’est un grand joueur de Gameboy.
  • Fabrice Rolland : il a fait le taf sans jamais être débordé. Il respire la motivation, l’assurance et la sérénité. En clair il est précieux. Beaucoup moins bon le lendemain à l’entraînement du lundi.

Nouvelle rubrique : les hermines d’or

  • Hermine d’or vestimentaire : Angelina pour ses chaussettes couleur framboise et Nicky pour ses gants de conducteur de Harley Davidson.
  • Hermine d’or de celui qui n’était pas là mais qui a brillé sportivement : Pierre qui est devenu champion départemental de lancer de poids et de 60 m haies. Félicitations !
  • Hermine d’or du meilleur arbitre espoir : ex aequo Thierry, Ronan et Xavier qui ont étrenné leur diplôme d’arbitre niveau 2.
  • Hermine d’or de la meilleure supportrice : ex aequo Gwen et Marion qui se sont déplacées juste pour supporter les équipes rennaise. Merci.
  • Hermine d’or du sosie : Toto le Ourm sosie du mec de Bref.
  • Hermine d’or de la vanne du jour : Xavier, malheureusement elle est beaucoup trop choquante pour être répétée.

Vous voulez les chiffres de la journée, alors les voici ! 

  • 0 : le nombre de victoires rennaises dimanche! Scandale !! Des têtes vont tomber !
  • 0 : le nombre de mascotte de KBAR. On cherche toujours.
  • 2 : le nombre d’équipes masculines de Rennes qualifiées en Division 1 : Rennes 1 et 2.
  • 2 : le nombre d’équipes masculines de Rennes qualifiées en Division 2 : Rennes 3 et 4.
  • 6 : le nombre de matchs qu’il reste à jouer pour chaque équipe avant la fin du championnat.
  • 3 : la place de Rennes 1 dans le championnat féminin. En espérant qu’elles grimpent jusqu’à la première place.
  • 8 : la place de Rennes 2 dans le championnat féminin. En espérant qu’elles progressent elles aussi au classement.
  • 18 : comme le nombre de rennais qui courent après leur première victoire : Marie-Claude, Edwige, Angélique, Nathalie, Mathilde, Emilie, Anne-Laure, Marie-Claude, Nicky, Jean, Emmanuel, Sylvain, Julien, Jean, Eric, Alexandre, Sten et Jeff. Courage ça ne va pas tardé.
  • 18 : comme la note qu’on peut accorder à la salle, au public et à l’organisation. Merci à l’A.A.E.E.C.
  • 100% : le pourcentage de joueuses de l’équipe 2 présentes. Félicitations à elles.

3ème journée à Nantes, 3 équipes en lice, 3 résultats différents !

Rennes 2 hommes

Rennes 2 hommes L’équipe de Rennes 4, qui était convoquée à 11h20, à joué un match serré, en 6 périodes. L’équipe d’Angers 2 s’impose dans la première avant une réaction de nos rennais dans la seconde manche. Malheureusement, l’équipe de Nantes 2 arrache la prolongation et tout est à refaire. La troisième période voit enfin les rennais s’imposer avec des récupérations de balle dignes des meilleurs et une défense enfin solide. Accrochés par Angers 2 dans la période suivante, ils n’arrivent pas à s’imposer et doivent donc leur laisser la période. On se dit que ce n’est que partie remise mais Nantes 2 revient pour s’imposer dans la 5ème période : la tâche s’annonce ardue pour nos rennais. Ce qui devait arriver arriva et ils s’inclinent douloureusement dans la dernière période face à Angers 2. Ils peuvent donc dire adieu à la qualification en poule 1 car même la place de barragiste ne leur est plus accessible. On notera toutefois qu’ils ont accrochés chaque équipe pour toutes les périodes et n’ont perdus que d’un point à chaque fois. On entrevoit donc là une bonne marge de progression et cela est de bonne augure pour batailler pour le titre de champion de poule 2 !

Rennes 1 filles L’équipe féminine 1 au grand complet était là pour essayer de se remettre de la dernière deuxième place obtenue face aux farouches quintinaises. Le match les opposait à Nantes 1 et Angers 2. Après une nette domination dans le jeu elles gagnent la première période. Malheureusement, comme face à Quintin, une accumulation de fautes propulse Nantes 1 en tête à la fin de cette seconde période. Le schéma de cette deuxième période se répète pour voir cette fois-ci Angers 2 finir en tête. C’est alors que nos joueuses relèvent la tête et remportent brillamment la quatrième période par deux points d’avance sur leurs adversaires. On se dit alors que la machine est à nouveau en route ! Mais Nantes 1 revient au même nombre de périodes après cette cinquième manche. Le match est très serré et les deux équipes se retrouvent en prolongation dans la 6 ème période à égalité 4-4, point décisif donc. Malheureusement, Nantes 1 parvient à arracher la victoire et nos filles sont reléguées à la deuxième place. Il est quand même à noter que la prestation individuelle de chaque joueuse a été très intéressante, il leur a manqué de la stabilité collective pour s’imposer. Les mêmes erreurs que lors du dernier match se paient à nouveau cash… C’est dommage et il va falloir corriger le tir pour espérer encore accrocher le titre cette saison !

Le dernier match masculin de la journée opposait les champions en titre, Rennes V&B à Nantes 3 et Angers 3. Obligés de composer dans un schéma tactique peu habituel suite à l’absence de dernière minute de leur capitaine, V&B a pu (du ?) travailler un autre schéma tactique défensif. On peut dire que cela a mis du temps à se dessiner car la première période est très serrée et nos joueurs concèdent des points inhabituels. Ils l’emportent tout de même grâce à leur expérience. La tactique commence à se rôder et la deuxième période est remportée aisément par deux points d’avance sur leurs adversaires. Après avoir travaillé une défense en carré la moitié de la période, les rennais s’impose ce coup-ci par 3 points d’avances sur leurs adversaires et terminent le match en 3 périodes sèches, ce qui les qualifient pour la Division 1 où ils pourront défendre leur titre de champions !

Rendez-vous en janvier pour la suite du championnat. D’ici là, bonnes fêtes à tous !

Pour connaître les résultats et classements exacts, rendez vous sur le site de la fédération.