Fin de saison

Après une saison riche en rebondissements, aussi bien au niveau national que régional, c’était le weekend dernier que nos équipes rennaises clôturaient leur exercice 2019.

Samedi 18 pour les équipes de niveau national et dimanche 19 pour nos équipes présentes en open régional.

Championnat National :

Vannes / Rennes 2 / Paris XIII (D2 Masculine)

Sur le point d’être relégués en régional, nos joueurs de Rennes 2 étaient condamnés à l’exploit ce samedi pour espérer se maintenir en D2.

Un exploit qui dans le fond n’en serait pas un tant une victoire de cette équipe semblait possible face à leurs adversaires du jour.
En effet, tout au long de la saison, Rennes 2 a couru après une première victoire, passant parfois à quelques détails de la victoire.

Or, malgré un match honorable et une période remportée, nos joueurs rennais n’ont pas réussi à remporter ce match et prennent une fois de plus la troisième place.

Cette défaite plus la victoire de KBOS plus tard dans la journée envoie donc Rennes 2 en Régional l’année prochaine.

Ce qu’il faut retenir de leur saison : La tâche était rude pour cette équipe cette saison.
En effet, le niveau de la D2 était très élevé mais l’équipe a su faire bonne figure dans l’ensemble de la saison.Nul doute que les joueurs et leur coach méritent les félicitations de tout le club pour cette saison 2018-2019.

Et maintenant attention car un sérieux prétendant arrive en régional !!

Rennes 1 / PDC 1 / Nantes 1 (D1 Masculine)

Dernier match et match de gala pour nos gentlemens rennais.
En effet, PDC 1 étant assuré de remporter le championnat, ce match n’avait pas vraiment l’enjeu que nous aurions pu espérer en début de saison.

Cependant, Rennes 1 se devait de remporter ce match pour assurer la deuxième place du classement et ainsi finir la saison avec les honneurs.

Le match ne commençait pas de la meilleure des façons pour nos rennais qui se voyaient dominés par des champions de France qui avaient à coeur de finir la saison en champion. Mais c’était mal connaître Rennes 1 et leur ‘’ mental d’emmental ‘’.
En effet, à l’image de leur saison, nos gentlemens sont clairement rentrés dans leur match après avoir perdu la première période et ont clairement entamé un second match.
Un match où ils ont montré qu’ils avaient les armes pour aller chercher les deux autres meilleures équipes du championnat pour finalement s’imposer en six périodes.

Cette victoire, en plus de bien finir la saison leur assure donc la deuxième place du championnat pour cet exercice 2018-2019.

Ce qu’il faut retenir de leurs saison : Nous n’allons pas nous mentir, nous ne pensions pas que cette équipe avait les armes pour jouer le titre cette année. Le champion en titre PDC et l’incroyable effectif de Nantes semblaient hors de portée et pourtant, nous nous sommes surpris à penser sérieusement au titre.

Nos chers gentlemens nous ont montré que l’effectif ne faisait pas l’équipe et nous ont offert une belle leçon tout au long de cette saison.

Nous retiendrons également que cette saison fut la dernière d’Arnaud Legrand à Rennes. En effet, ce dernier préfère consacrer la suite de sa carrière à tenter d’empêcher le club de KBOS à accumuler les records de forfait en une saison. Une belle fin de carrière en perspective. (De l’amertume !!! …. Pas du tout)

Rennes 1 / Nantes 1 / Noisy le Grand (D1 Féminine)

Seul match à enjeux pour KBAR samedi, ce match pouvait voir nos Rennaises être sacrées championnes à la seule condition d’une victoire et d’une troisième place des Nantaises.

Un scénario tout à fait possible compte tenu du déroulement de la saison jusque là.

Encouragées par un public chaud bouillant dont une partie était entièrement acquis à une seule et même joueuse, nos Rennaises ont tout fait pour aller chercher le titre.

Allant chercher la victoire en cinq périodes, nos Rennaises laissaient Nantes et Noisy-le-Grand se départager la deuxième place du match et accessoirement décider de l’équipe championne de France.
Une prolongation malheureusement dominée par les Nantaises qui finissent donc championne de France, 3 petits points devant Rennes 1.

Ce qu’il faut retenir de leurs saison : L’équipe passe à 3 points du titre malgré un effectif réduit et un auteur d’articles qui ne croyait plus en elles à la mi-saison.

Elles nous auront offert une saison riche en rebondissements et en émotions et ce, toujours avec le sourire, à l’image de Gwen !

Alors pour cette saison et cette deuxième place, merci à elles.

Championnat Régional (plays off) :

Les reines du Game :

En constante progression depuis le début de la saison, nos reines du game se présentaient à ces plays off avec l’ambition claire et assumée d’aller chercher une place en finale et donc une place sur le podium de ce championnat régional.

Affrontant l’alliance des 2 équipes nantaises de ce championnat régional. Les reines du game n’ont clairement pas eu à rougir dans ce match extrêmement serré.

Leurs performances seraient à coup sûr entrées dans l’histoire du club si ce match s’était fini sur une victoire ou sur une qualification en finale.
Mais il n’en fut rien, en effet, ce match se terminera sur une troisième place pour nos rennaises et donc sur une élimination directe pour des reines du games loin d’être déméritantes.

La saison se finit donc sur une 4éme place au classement régional pour des reines du game qui auront à coup sûr un autre statut l’année prochaine.

Ce qu’il faut retenir de leurs saison : Une belle demi-finale de plays off et un superbe spectacle offert au public tout au long de la saison.
On retiendra de cette saison les voix entendues par la Jeanne d’Arc rennaise Marie, les lobs extrêmement efficaces d’Emma, les défenses à l’aveugle de Johanna Douard aussi efficaces que ses gels en bout de terrain, la pépite Julia qui clairement finira en équipe de France mais aussi et surtout les tourniquets ‘’ de ouff ‘’ de Margaux Douard.

Une saison dont elles peuvent très clairement être fières.

Les motus :

Même programme que les reines du game mais avec une ambition moins assumée.
En effet, les motus affrontaient en demi-finale de plays off une des équipes nantaises les plus impressionnantes lors des derniers opens.

Impressionnant, ce fut bien le mot qui venait à la bouche des spectateurs lors de ce début de match.
Mais il ne fut pas impressionnant pour le niveau des nantais mais bien pour le niveau des rennais qui fut … comment dire … désolant.
Arrivé en finale des 2 premières périodes, somme toute par accident, les motus semblaient ne pas avoir envie de trop courir offrant les 2 périodes aux nantais à coût d’exterieur, de fautes d’appellation ou de manque un contact.
A croire qu’ils voulaient montrer toutes les fautes possibles aux non initiés présents dans la salle…

Un début de match catastrophique donc pour nos motus qui retrouvaient leur coach François Mary dépité sur leur banc après ces 2 premières périodes.

Un coach qui leur fera à ce moment précis un discours dont ils se souviendront longtemps et dont nous n’aurons jamais les réels détails. Mais une chose est sûre, il a changé le visage des Motus pour la suite du match.

En effet, suite à ce discours, les motus ont entamé une remontada, que dis-je, une Rennesmontada, complètement folle.
Les synonymes du mot fabuleux me manquent pour vous résumer ces 3 périodes remportées à la suite ; Astronomiques,Fantasmagoriques, Allégoriques, Chimériques, Exorbitantes, Colossales, complètement Épiques !!!

Les motus remportent le match en 5 périodes et se qualifient donc pour la finale des plays off.

La finale les opposait à l’équipe locale de la KAV et une fois encore à une solide équipe nantaise. Une finale qui, à coup sûr allait être difficile pour nos rennais.

Sans surprise, la finale fut extrêmement difficile pour nos motus qui n’arriveront jamais vraiment à concurrencer leurs adversaires tant sur le plan défensif qu’offensif.
La match se finit sur une victoire de la KAV et une deuxième place pour les nantais eux aussi au-dessus des rennais dans ce match.

Les motus finissent donc leur saison sur une très belle troisième place et avec en mémoire la plus belle de toutes les remontadas.

Ce qu’il faut retenir de leurs saison : Ils n’auront jamais réussi à être au complet pour un open, étant même absent à l’open de Rennes début 2019.
Quand on prend en compte ces éléments, cette troisième place est clairement une très belle performance pour cette équipe qui aura vécu une saison en dents de scie.

Attention, les motus sont eux aussi dans le Game maintenant.

Bilan de la saison :

Une saison sans titre pour KBAR, mais une saison pleine de promesses pour l’avenir.
Nos deux équipes de l’élite ont tenu leur rang et les autres ont fait bonne figure tout au long de la saison, faisant honneur à leur maillot de KBAR et progressant à chaque match.

Pour conclure, j’ai envie de dire que cette saison est à l’image d’une série médiévale bien connue. Ce n’est pas parce qu’un championnat nous fait rêver que la fin de celui-ci nous satisfera.
Toutefois, nous sommes reconnaissants à ce dernier pour les émotions qu’il nous a données.

Alors, tout simplement MERCI à nos 5 équipes Rennaises pour leurs superbes saisons.

Et maintenant, vivement la saison prochaine !!! (et la coupe de France le 8&9 juin à Vannes !)

Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *