Résumé Open ligue Ouest #4

Une semaine après la reprise du championnat national, c’est le championnat régional qui faisait son grand retour avec ce week-end l’open de Berric, ville bien connue de notre jeune joueuse Julia.

Rennes 3, Alias les Motus (Catégorie Masculine)

Après un premier open réussi, un second moins réussi mais plein de promesses et une absence pour l’open de Rennes à domicile, les Motus se présentaient à Berric avec l’envie d’en découdre et de montrer que même avec un open en moins, ils n’allaient pas jouer les seconds rôles.

Et les autres équipes s’en rendirent très vite compte.
En effet, dès le match d’ouverture de cet open, nos joueurs rennais ont su montrer toute leur détermination à gagner des matchs.
Avec le retour à la compétition de leur capitaine François Caboche et leur renfort du jour, Ronan Langlo (un joueur très expérimenté et un très bon coach de D1, mais vraiment vraiment très bon coach), nos rennais ont littéralement dominé de bout en bout ce match pour aller chercher une victoire en 2 périodes sèches.

Le deuxième match ne fut pas aussi simple pour les Motus qui, peut-être trop confiants après leur premier match, ont commis trop de fautes et d’erreurs de concentration pour aller chercher une période. Ils s’inclineront finalement sans aucune période à leur compteur et une 3ème place méritée compte tenu de leur performance dans ce match.

Suite à leurs 2 premiers matchs représentatifs de leur saison jusqu’ici (un réussi et un loupé), les joueurs ont su se remobiliser pour aller chercher une seconde victoire là aussi méritée. Nous avons retrouvé des joueurs plus concentrés et plus solides en défense à l’image de Fabien, impérial tout au long de la journée.
Les Motus ont réussi de belles actions collectives pour remporter le match au bout de 3 périodes (2-1-0) leur permettant ainsi de voir la fin du match des Reines du Game sur le second terrain (ce qui vraisemblablement devient une tradition quand les 2 équipes jouent en même temps).

Ce qu’il faut retenir de leur Open : Avec des joueurs expérimentés pour guider les nouvelles recrues, cette équipe à un énorme potentiel. Et contrairement aux apparences, la victoire n’est pas seulement dûe aux talents de François et de Ronan: sans les nombreux sauvetages de Fabien et les bonnes frappes de Florian, l’équipe n’aurait jamais pu aller chercher ces 2 belles victoires.

Après 3 opens, l’équipe des Motus reste une équipe leader et nous ne pouvons qu’imaginer son potentiel si elle arrive à se présenter au complet à un open.

Rennes 2, Alias les Reines du Game (Catégorie féminine)

Après leur première victoire à l’Open de Rennes, les Reines du Game étaient plus que jamais motivées pour cette première rencontre de l’année 2019.

En effet, l’emblématique capitaine de l’équipe, Marie Ferrand, se présentait à ses co-équipières et ses coachs en expliquant avoir eu une vision dans la nuit !
En effet, telle Jeanne D’arc entendant des voix, elle expliquait à l’équipe avoir vu les Reines du Game faire des attaques déplacées dans ses rêves. Et telle l’armée française suivant la pucelle d’Orléans par le passé, l’équipe entière fut séduite par cette idée et décida d’improviser un déplacement en attaque.

Le premier match ne donnera pas l’occasion aux Reines du Game de faire leurs déplacements face à une équipe de Berric à domicile et une équipe nantaise solide.
Nos rennaises s’inclinent finalement et prennent une triste troisième place dans ce match. Une déception pour l’équipe mais encore une fois la confirmation qu’elles progressent de match en match compte tenu du score extrêmement serré entre les 3 équipes.

C’est lors de leur deuxième match que la vision de Marie se réalisa.
Les Reines du Game, galvanisées par l’énergie de leur Jeanne D’arc à elles, ont livré une bataille qui restera dans la légende (enfin dans les mémoires des joueuses et de leurs coachs en tout cas…) .

Alternant les gels fulgurants de Marie, les L déplacés et les L distribués, elles réussirent à se hisser en finale de la seconde période face à Nantes 4. Une période jouée jusqu’au dernier point avec l’entrée de Julia à 10-10, une entrée que le coach aurait pu regretter avec la frappe de cette dernière qui traversera le terrain pour finalement tomber sur la ligne et offrir la période aux Reines du Game. A croire que tout lui réussi à cette Julia !

La troisième période sera également remportée par les Reines du Game qui gagnent finalement le match 2 périodes à 1 face à Nantes 3 et Nantes 4 (0 période).
Une victoire qu’elles célébreront avec les Motus qui avaient gagné leur 3ème match quelques minutes plus tôt.

Le troisième match ne sera pas aussi jouissif pour les rennaises qui s’inclinent en 4 périodes face à Nantes 3 et leur bête noire Berric.
Une triste défaite là encore, surtout que les Reines du Game ont frôlé la victoire face aux Nantaises lors de la dernière période commencée à 7-9 et finie à 9-11 à la surprise générale.

Ce qu’il faut retenir de leur Open : Une vision, une victoire et deux troisièmes places qui auraient pu être des victoires à quelques détails près.
L’équipe progresse de match en match à l’image d’une Emma qui aura effectué ses premières glissades au lieu d’envoyer violemment le ballon dans les murs ou le public.
Les soeurs Douard sont maintenant tout aussi solides en défense que leurs co-équipières et ont maintenant la confiance suffisante pour nous sortir des frappes puissantes comme Margaux aura su le faire tout au long de la journée ou des lobs parfaits comme ceux effectués par Johanna.
Julia reste Julia, la Boss du Game.
Et Marie Ferrand, en plus de sa vision, aura su punir sévèrement les anticipations de ses adversaires.

L’équipe a maintenant de nombreuses possibilités en attaque et avec de l’entraînement, elle sera de plus en plus dangereuse.

Bilan de la journée :

Une semaine après le meilleur bilan rennais en championnat national, le club enregistre également son meilleur bilan en régional. 2019 commence sur les chapeaux de roues pour KBAR !

Alexandre

Plus de photos disponibles sur facebook  et le résumé complet sur le site de la Fédération Kin-Ball France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *