Résumé Open ligue Ouest #6

Ce week end, à Guipavas, se jouait le dernier open régional de la ligue ouest. L’occasion pour nos 2 équipes Rennaises en lice de jeter leurs dernières forces dans la course au play-off mais aussi et surtout en ‘’mettre plein les yeux’’ à leur public.
Et plus particulièrement à leur directeur technique, François Mary.

Rennes 2, Alias les Reines du Game (Catégorie Féminine)

Bien placées pour se qualifier, les reines du game se déplaçaient avec comme à leur habitude l’envie de gagner.

La journée commençait avec un match face aux 2 équipes Nantaises, premières du classement.
Un match qui sera à l’image de leur saison, frustrant.
Elles ont, comme à leur habitude, proposé de très belles choses, poussant une fois encore leurs adversaires (alliées contre elles) dans leurs retranchements.
Malheureusement, cela n’aura pas suffit et elles finiront le match à la troisième place.

Les 2 autres matchs auront le même scénario, une belle opposition mais une malheureuse troisième place à la fin du match.

Cependant, le deuxième match restera dans la mémoire. En effet, alors même que François Mary arbitrait le match, les Reines du Game ont réalisé le meilleur match de leur saison et ont plus que jamais éclaboussé le public (et l’arbitre par la même occasion) de leurs talents.

Un match qui se finira sur une troisième place face aux légendaires joueuses de Quintin (coachées par une Rennaise dont nous tairons le nom) et à la puissante équipe de la KAV.

Nos rennaises ont réussi à pousser leurs adversaires dans leurs tout derniers retranchements, obligeant même les quintinaises à effectuer une glissade sur quasiment toutes leurs attaques quand celles-ci ne marquaient pas.
Les lobs d’Emma, le leadership et la puissance de la Jeanne d’Arc rennaise Marie, la classe internationale de la pépite Julia, et les défenses d’un autre monde des soeurs Douard.
Ce match restera sans aucun doute le match le plus accompli des Reines du Game dans cette saison 2018-2019.
Le résultat lui, ne reste qu’anecdotique tant la performance sur le terrain était belle.

Ce qu’il faut retenir de leur Open : trois 3ème place qui auraient pu être des victoires à quelques détails près.
Mais nous ne retiendrons pas cela. Ce que nous devons retenir, et ce QU’ELLES doivent retenir de cet open et de cette saison en général, c’est l’incroyable progression que cette équipe a eu tout au long de l’année.
L’incroyable état d’esprit dont elles ont fait preuve, leur envie systématique de gagner, de se battre sur chaque point et leur joie de jouer ensemble.

Et une chose est sûre, après une saison passée à les coacher, leurs coachs sont extrêmement fiers de leur parcours et de leur progression.

Rennes 3, Alias les Motus (Catégorie Masculine)

Ayant des résultats en dents de scie depuis le début de la saison, dus aux calendriers personnels chargés des joueurs, les motus arrivaient à Guipavas avec une équipe de 5 joueurs (chose assez rare pour le souligner).

A l’image de leurs homologues féminins, les Motus vivront des matchs plutôt frustrants. En effet, ils proposeront eux aussi une belle résistance voire même plus à certains moments.

La présence de François Caboche (le zlatan du Kin-Ball) et de Colin (le mur défensif) leur a permis d’être très dangereux en attaque et plus sereins en défense.

A noter également le retour du Xavier, véritable révélation lors de son premier open. Et celui qui a donné son nom à l’équipe des Motus a plutôt bien tenu son rang avec une puissance de frappe impressionnante et un leadership toujours aussi naturel chez lui.

N’oublions pas non plus la présence des 2 joueurs les plus assidus de l’équipe, Fabien (le pro des glissades) et Florian (l’homme qui … a des amis qui finiront aveugles).

Une équipe solide donc, qui tout au long de la journée a couru après une victoire qui aurait été méritée.
Mais les équipes en face ont été plus fortes en attaque et ont réussi à percer leur défense pourtant solide.

Ce qu’il faut retenir de leur Open : une 2ème et deux 3éme places. Un bilan décevant au regard de leur performance mais là encore, ce n’est pas cela que l’on va retenir.

L’équipe a su rester compétitive tout au long de l’année malgré des problèmes de calendrier. Les joueurs expérimentés ont su prendre leurs responsabilités et les joueurs jouant leur première saison ont tellement bien joué qu’à chaque open, nous ne faisions pas la différence entre anciens joueurs et nouveaux joueurs.

Là encore, le coach de cette équipe est très fier de ses joueurs et des résultats qu’ils ont obtenus tout au long de la saison. De quoi se demander une fois encore de quoi cette équipe aurait été capable avec un effectif au complet à chaque open.

Bilan de la journée et de la saison en général :


Pas de victoire ce weekend pour KBAR mais une bonne nouvelle tout de même.

En effet, les bons résultats obtenus par nos Reines du Game et nos Motus tout au long de la saison leur permettent aujourd’hui d’être qualifiés pour les plays-off. Cela leur donne ainsi la possibilité de nous faire rêver une dernière fois avant la saison prochaine.

Mais en attendant les plays-off, rendez-vous le week end prochain pour la 9éme journée du championnat de France de Kin-Ball à Vannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *