Résumé journée de l’Open régional #2

Deux semaines après leurs premiers exploits de la saison, nos équipes d’open se déplaçaient cette fois à Nantes pour le deuxième Open de la ligue Ouest.

Au programme de cette journée, 3 matchs par équipes, des actions de fou, une arbitre (#présidente) qui picole et un joueur star toujours aux abonnés absents.

Catégorie Masculine : Les KBarbichettes.

Après un premier open plutôt réussi avec 2 victoires sur 3 possibles, les Kbarbichettes arrivaient à Nantes avec l’envie claire et assumée de faire mieux, à savoir aller chercher 3 victoires et pourquoi pas remporter l’open, ce qui serait une première pour le club. 

Un véritable marathon au vu du très bon niveau de leurs adversaires dans cette ligue ouest comme nous l’avons vu au premier Open.

Première étape de leur marathon, un match face aux équipes de Guipavas et de Nantes 7.

Le match commençait de la meilleure des manières avec des joueurs Rennais qui dominaient la première période de bout en bout. Un véritable récital défensif et surtout offensif des Kbarbichettes qui s’imposent 13-8 pour aller valider une première période.

Seconde période plus compliquée avec des Rennais qui cette fois-ci n’arriveront pas à conclure pour finir par s’incliner au profit de l’équipe de Nantes.

Suite à ça, la causerie d’entre périodes du coach Mary aura un effet revigorant sur l’équipe qui reviendra sur le terrain s’imposer 13 à 9 pour mettre un terme à ce premier match piège. 

Le deuxième match sera du même acabit, nos Kbarbichettes remporteront le match en 3 périodes avec un scénario identique, faisant ainsi penser à leur public que les deuxièmes périodes ne sont  pas leur truc.

Toutefois, ce match fera date de l’histoire du club avec un tourniquet sorti du futur réalisé par le très célèbre dragon bodybuildé Win, un tourniquet qui ne fera pas marquer de point à son équipe mais qui aura eu le mérite de faire soulever le public rennais.

Après 2 victoires, nos Rennais étaient donc en bonne position dans ce marathon de victoires qui était leur objectif. 

Mais devant eux se dressait ‘’ The match ‘’ de la journée, les 3 plus grosses équipes de ce début de saison réunies sur un terrain. Nantes 5, Berric 2 et Rennes 2 dans un match qui désignera le vainqueur de cet open.

La dernière étape de ce marathon, la dernière ligne droite, le sprint final !

Ce match fut d’une intensité rare dans le kin ball. Les 3 équipes étaient aussi efficaces en attaque qu’en défense. Chaque équipe affichait une solidarité à toute épreuve rendant ainsi chaque point extrêmement compliqué.

Toutefois, le coeur et la rage de vaincre de nos Kbarbichettes feront la différence dans la première période et nos Rennais rejoindront leur coach au terme de la première période avec 1 point au compteur des périodes.

La deuxième période sera tout aussi intense et difficile mais sans surprise (car c’est pas leur truc n’oubliez pas), les Rennais n’arriveront pas à remporter la période et laisseront le point aux joueurs de Berric. 

Troisième période fut extrêmement disputée. Les Nantais qui n’avaient encore aucune période à leur compteur ont mis les 2 autres équipes en difficulté mais cela n’a pas suffit et ce sont les équipes de Berric et de Rennes qui se sont retrouvés en petite finale de la période pour se jouer le match.

Après quelques secondes, Berric menait 12 à 10, les Kbarbichettes étaient alors au pied du mur. 3 points à 0, c’était là le dernier obstacle de leur marathon. 

Et quel final ils nous ont offert ! 3 points marqués avec la rage des plus grands champions, 3 points qui feraient passer les plus grandes remontada du sport pour de la nioniotte.

Les Rennais finiront par remporter ce match fou et par la même occasion prendre la première place de l’open, une grande première pour l’histoire du club Rennais.

Bilan de l’open des KBarbichettes :

Une défense imprenable à l’image d’un Caboche rapproché d’urgence ou d’un Fabien tout bonnement omniprésent.

Une attaque plus qu’efficace à l’image cette fois-ci d’un Colin chirurgical en attaque ou encore d’un Remy et d’un Win tous deux monstrueux. 

Cette équipe à la rage, elle a du coeur et des tripes. Elle peut clairement aller très loin dans cette ligue ouest. 

Seul point négatif à tout cela, la nouvelle absence de son joueur vedette, Xavier, la star du mercato Rennais qui après 2 Open et de tels résultats aura une pression énorme sur les épaules au moment de se faire une place dans cette équipe maintenant bien rodée.

Catégorie Féminine : Les Queens Balls.

Après un premier open sans victoire mais plein de promesses, les Queens Balls arrivaient à Nantes avec l’objectif difficile mais faisable de remporter leur première victoire de la saison et de leur carrière pour la plupart des joueuses de l’équipe. 

Amputées de leur capitaine emblématique, Marie Ferrand (sûrement retenue pour diverses raisons dans la région de Rouen), les Queens Balls pouvaient cependant compter sur l’expérience de leur capitaine en second, Emma Roussel. 

Le journée commençait directement avec un match compliqué face à deux équipes favorites pour la victoire finale Nantes 3 et la puissante équipe de la KAV.

Le première période ne fut pas difficile pour nos Rennaises car, à vrai dire, elles n’ont pas joué la première période de ce match. 

Elles étaient seulement des spectatrices privilégiées ayant l’autorisation de suivre le match directement du terrain. Leurs seuls échanges dans ce match étaient avec madame l’arbitre qui venait leur rendre le ballon après leurs fautes.

Bref, une période que nous allons tous oublier pour le bien du kin ball français et surtout à Rennes.

C’est la deuxième période de ce match que nous commenterons plus facilement. En effet, c’est lors de cette période que nos Queens Balls sont vraiment rentrées dans leur match avec de belles actions et des belles défenses. Malheureusement, l’efficacité de leurs adversaires en attaque aura raison d’elles et c’est finalement Nantes 3 qui remportera le match en 2 périodes. 

La KAV et Rennes 2 se disputeront alors la deuxième place du match. Une deuxième place qui sera remportée 5 à 2 par les joueuses de la KAV, laissant ainsi nos Rennaises troisièmes de ce match. 

Leur deuxième match les voyait cette fois-ci affronter les équipes de Nantes 4 et Berric.

Le match fut cette fois moins compliqué pour nos Queens Balls qui proposaient une belle adversité et nourrissaient l’espoir d’aller chercher une période dans ce match. 

Ce ne sera malheureusement pas pour cette fois avec une équipe Nantaise touchée mais jamais coulée qui viendra remporter ce match en 2 périodes.

La prolongation pour la deuxième place fut tout aussi serrée que le match avec l’équipe rennaise qui menait 3 à 1 au bout de quelques points. La deuxième place tendait les bras aux Rennaises qui, peut-être par manque d’expérience, n’arriveront jamais à conclure et s’inclineront 3 à 5, laissant l’honneur de la deuxième place aux joueuses de Berric.

Il ne restait donc qu’un seul match à nos Queens Balls pour atteindre leur objectif qui, rappelons le, était de décrocher une première victoire.

Ce dernier match les voyait encore une fois affronter l’équipe de Berric qui venait juste de les dominer en prolongation et une nouvelle équipe nantaise, Nantes 5.

Le match commençait de la meilleure des manières avec une équipe rennaise extrêmement solide en défense et très propre en attaque.

Une rigueur qui leur permettra de remporter leur première période de la saison, et qui plus est, avec la manière. 

La deuxième période sera du même niveau, les Queens Balls paraissaient légèrement au-dessus de leurs adversaires. Toujours aussi solides en défense, nos Rennaises se hissaient en finale de la période face aux Nantaises pour s’offrir une chance de remporter le match en 2 périodes. 

Mais alors qu’elles n’étaient qu’à 1 point de la victoire, nos Rennaises n’arriveront pas à conclure ce match et finiront par faire une faute d’appellation en appelant trop vite sur un gel qui était parti pour leur offrir la victoire.

Mais le public n’était pas inquiet, les Rennaises jouaient bien, et faisaient peut-être finalement là un hommage à leurs homologues masculins, gagner un match en 3 périodes après avoir perdu la deuxième.

Malheureusement, après ces 2 premières périodes, nos Rennaises semblaient avoir perdu leur légère domination.

Cependant, au terme d’une période accrochée, les Queens Balls se hissaient une nouvelle fois en finale de la période pour une nouvelle chance de remporter ce match. Malheureusement cette fois-ci ne fut pas la bonne non plus et Berric remporta la période pour revenir à égalité de périodes avec leurs adversaires.

La dernière période allait donc désigner l’équipe gagnante. 

Comme le reste du match, la période fut très disputée. Néanmoins, les Queens Balls ont su faire preuve de caractère et finiront par se hisser une nouvelle fois en finale de la période avec l’avantage non négligeable de commencer cette dernière avec 1 point d’avance sur leurs adversaires. 

Elles étaient alors à 2 points du match puis rapidement plus qu’à 1 point suite à des fautes des joueuses de Berric sur la remise en jeu.

Elles avaient alors 3 balles de match et comptaient bien ne pas laisser leurs adversaires les priver de la victoire.

Après un long échange entre les 2 équipes, les Rennaises réussirent à se placer en position idéale de gel, un gel qui sera magnifiquement conclu par Elisa Floch offrant ainsi la victoire aux Rennaises.

Les Queens Balls remportent donc là leur premier match de la saison devant l’équipe de Berric qui remportera la prolongation pour la deuxième place 5 à 4 face Nantes 5, preuve s’il en fallait une, que ce match était extrêmement disputé.

Bilan de l’open des Queens Balls : 

La journée avait très mal commencé mais l’équipe a atteint son objectif à savoir remporter son premier match de la saison. 

L’équipe est soudée et solidaire et aura montré une progression impressionnante tout au long de la journée.

Les Queens Balls ont maintenant une défense solide et elles ne demandent qu’à progresser en attaque. 

Nous avons également vu éclore de jeunes talents dans l’équipe comme Violette qui a extrêmement bien joué pour son premier open ou encore l’ainé des Floch, Elisa qui s’est montrée décisive tout au long de la journée, décidément, le Kin Ball est dans le sang de la famille Floch.

Marina et Chloé se sont montrées également tout aussi décisives avec des attaques et une rage de vaincre pour l’une et des premières glissades de folie pour l’autre.

Pauline quant à elle s’est montrée extrêmement solide en défense et promet d’être une frappeuse d’exception.

Et n’oublions pas la capitaine du jour, Emma qui a su driver l’équipe dans les bons comme dans les mauvais moments des Rennaises ce week-end. Elle s’est montrée également très efficace en défense et en attaque. 

Son expérience et sa vision de jeu ont grandement aidé l’équipe à progresser et son binôme avec la capitaine Marie accompagnées de leur lieutenant tout désigné Elisa promet de grandes choses pour l’avenir. 

Les coachs des Rennaises en sont persuadés, elles vont ramener plus d’une victoire cette saison. 

Bilan de la journée.

Les objectifs des 2 équipes ont été atteints, les Kbarbichettes ont remporté l’open et les Queens Balls prennent elles la 5ème place de l’open sur 7 participants et à seulement 3 petits points de la troisième place.

L’année 2019 se finit donc plutôt très bien pour nos équipes d’Open. 

Espérons qu’elle se finisse tout aussi bien pour nos équipes en championnat le week-end prochain à Rennes lors de la 3ème journée du championnat de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *